WWF lance un "appel pour la nature" suite au rapport de l’ONU sur la biodiversité

L'IPBES, un groupe d'experts environnementaux de l'ONU, a publié lundi 6 mai un rapport sur l'état actuel de la biodiversité, après une semaine d'explications et de négociations entre les représentants de 130 pays. Ce rapport révèle qu'un million d'espèces pourraient être menacées d'extinction à court terme, ce qui aurait également de lourdes conséquences sur le climat et l'humanité. Les scientifiques appellent donc à un "un changement profond" de nos modes de vie.


Le tigre est classé "en danger" sur la liste des espèces menacées de l'IUCN. Crédit photo : Vishal Vasu

Le sommet de l'IPBES, qui regroupe des experts de l'ONU sur la biodiversité, s'est tenu à Paris, au siège de l'UNESCO, durant toute la semaine dernière. Un rapport alarmant a d'ailleurs été publié ce lundi. Déjà partiellement parue fin avril, l'étude alerte sur l'état de dégradation de la nature. Un million d'espèces animales et végétales pourraient être menacées d'extinction dans les prochaines décennies, à cause, notamment, du réchauffement climatique, de la pollution et de la diminution des espaces naturels. Or, l'humanité, comme la planète, a besoin de cette diversité de faune et flore pour survivre.


Dans ces circonstances, le WWF (World Wide Foundation) a décidé de lancer, samedi 4 mai, un "Appel pour la Nature". L'ONG revendique déjà le soutien de plus de 700 experts du monde entier. La lettre ouverte, baptisée "#Call4nature", invite les gouvernements à "cesser de financer les activités qui détruisent la nature, mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des terres, protéger nos eaux douces, nos océans et notre vie marine, en particulier contre les plastiques, encourager la transition vers des pratiques agricoles durables [et] mettre en œuvre l'Accord de Paris pour enrayer le dérèglement climatique". Ils appellent finalement à un "changement profond", qui doit s'appuyer sur les promesses faites lors de la COP21 afin de protéger la planète.


Des centaines de personnalités ont soutenu cet "Appel pour la nature". Il est signé par de nombreux scientifiques, comme la primatologue britannique Jane Goodall, mais aussi par de nombreux représentants d'associations, comme l'ancien ministre Nicolas Hulot ou la directrice de Greenpeace International Jennifer Morgan, et également par des personnalités du show-business comme les acteurs français Pierre Niney et Marion Cotillard.


Un engouement global de célébrités, de professionnels, d'experts et d'anonymes qui n'est pas sans rappeler la pétition de l'Affaire du siècle.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne