Voici cinq astuces pour réduire votre pollution digitale au travail

Inès Leonarduzzi, fondatrice de l'ONG Digital for the planet donne ses conseils afin de réduire le plus possible l'impact carbone de nos outils bureautiques.

Faire une recherche sur internet c’est à peu près sept grammes de CO2 émis dans l’atmosphère. Crédit photo: Dmitriy Rybin

À l’heure du digital, travailler sans ordinateur est quasi impossible. Il est vrai que l'ordinateur a permis de sauver du papier en dématérialisant les données, etc. Néanmoins, il n'est pas pour autant écologique car il consomme de l'énergie et à un coût environnemental.


Les Favoris

Faire une recherche sur internet c’est à peu près sept grammes de CO2 émis dans l’atmosphère alors que " taper l’URL du site directement dans la barre d’adresse consomme beaucoup moins " déclare Ines Leonarduzzi. Si vous trouvez la démarche fastidieuse, enregistrer les sites que vous consultez régulièrement au travail dans les Favoris de votre navigateur peut s'avérer être une bonne solution.


Fermer les onglets inutilisés

Après à voir ouvert un onglet, nombreux sont ceux qui oublient de les refermer tout de suite. Pourtant, comme le rappelle la présidente de l’ONG "chaque page se recharge plusieurs fois dans la journée, ce qui multiplie à chaque fois la requête initiale, et donc l’émission d’environ sept grammes de CO2 ". Elle insiste sur l'importance de refermer ces onglets au fur et à mesure.


Choisir un moteur de recherche écoresponsable

Pour compenser la pollution générée en surfant sur internet, pourquoi ne pas utiliser un moteur de recherche écoresponsable ? Exemple Ecosia, qui reverse 80 % de ses bénéfices selon un programme de reforestation présent partout dans le monde.


Alléger ses e-mails

" Envoyer un mail émet 17 à 22 grammes de CO2 dans l’atmosphère ", souligne Inès Leonarduzzi. Lorsqu'on veut envoyer un mail à plusieurs personnes, il est préférable d'utiliser la messagerie instantanée qui va permettre l'envoie d'un seul message à tous les participants. À bannir les signatures à bases de logos, qui ajoutent du poids au mail, et le rendent davantage polluant.


Rematérialiser le partage de documents

Il est nécessaire de " réapprendre à matérialiser le stockage ". " Quand on a vraiment de gros dossiers, la clé USB marche encore très bien ". Sinon pour l'envoi de gros fichiers, privilégiez WeTransfer ou des équivalents Smash ou Transfernow, qui sont de bonnes solutions étant donné que les fichiers s'autodétruit au bout de quelques jours.


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN