Un vaccin belge contre Ebola pour immuniser 1,5 million de patients en RDC

Un vaccin de la société belge Janssen Pharmaceutica va être déployé en République Démocratique du Congo pour limiter l’épidémie du virus Ebola, alors que le cap des 1 000 morts a été franchi vendredi 3 mai.


Un malade atteint par le virus d'Ebola est transféré dans un hôpital italien. Crédit photo : Davide Calabresi

C'est déjà la dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais, et la deuxième la plus grave dans l'histoire du virus après celle qui a menacé l'Afrique de l'Ouest en 2014, où il y avait eu plus de 11 000 morts. Dans cette zone, ce fut un vaccin expérimental américain, conçu par l’entreprise Merck, qui avait contribué à stopper l’épidémie.


Aujourd’hui, cinq ans plus tard, un nouveau vaccin amélioré a été annoncé par la société belge Janssen Pharmaceutica. Ce vaccin contre le virus Ebola est prêt à être utilisé en République démocratique du Congo. Alors que la barre des 1 000 morts vient d’être dépassée, l'entreprise belge estime qu'un demi-million de patients pourraient être vaccinés à court terme, voir même 1,5 million de personnes, si la menace s’amplifie encore dans le Nord Kivu.


Cependant, Johan Van Hoof, chef du département des vaccinations chez Janssen, rappelle une contrainte importante de ce nouveau vaccin: "Nous savons que notre vaccin a besoin d'un peu plus de temps pour protéger correctement les personnes […], c'est pourquoi il convient aux personnes présentant un risque plus faible de contracter le virus Ebola qu'à celles qui ont eu des contacts certains avec des patients".


Plus de 111 000 Congolais ont récemment reçu un vaccin expérimental contre le virus Ebola. Malheureusement le nombre de malades continue d’augmenter dans les provinces du Nord Kivu et d'Ituri, dans l'ouest du pays. Sur près de 1 500 cas de contamination établis, " il y a eu 1.008 décès, 942 confirmés et 66 probables, ainsi que 422 personnes guéries", a indiqué le ministère congolais de la Santé, vendredi 3 mai.


"Le taux de létalité globale de l'épidémie est de 65,9%", a ajouté l'autorité sanitaire congolaise. Ainsi l'OMS souhaite accélérer les vaccinations, avec le soutien des autorités congolaises, de l’Unicef et des ONG présentent sur place. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà donné son feu vert au vaccin mais le fabricant, Janssen Pharmaceutica, attend encore un accord avec les autorités congolaises, qui devraient très bientôt arriver pour endiguer au plus vite l'épidémie.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne