Un très ancien cimetière de dinosaures découvert en Argentine

En Argentine, un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d’années a été découvert.

Selon les chercheurs, au moins dix spécimens composent ce trésor paléontologique, un des plus anciens connus à ce jour.


Un cimetière de deux mètres de diamètre et de deux mètres de profondeur, où sont entassés une dizaine de spécimens. Crédit photo : Mandy / Shutterstock

Les chercheurs ont annoncé, le mercredi 17 avril, avoir découvert un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d’années dans l’ouest de l’Argentine, au nord de la province de San Juan, dans le parc provincial d'Ischigualasto, également appelé Valle de la Luna ; un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’an 2000.


« Il y a près de dix individus distincts. C’est une masse d’os agglomérés, il n’y a pratiquement pas de sédiments. C’est très impressionnant […], ces fossiles datent de 220 millions d’années, une époque dont on connaît peu la faune », a expliqué un des chercheurs, le paléontologue argentin Ricardo Martinez, de l’université de San Juan. Quant à la cause de ce cimetière, cet entassement de fossiles, selon les chercheurs, serait due à une sorte de puits, dans lequel les animaux assoiffés seraient tombés.


L’Argentine compte de très nombreux fossiles issus des trois périodes de l’ère Mésozoïque, qui correspond à l’ère des dinosaures, à savoir le Trias, le Jurassique et le Crétacé. Ceux qui viennent d’être découverts datent de l’époque du Trias, première période de l’ère Mésozoïque qui dura dans son ensemble d’environ -250 millions et -60 millions d’années. Le Trias est quant à lui compris entre -250 millions et -200 millions d’années.


Après la découverte « épineuse » du Bajadasaurus pronuspinax le mois dernier, dont on vous parle dans le nouveau numéro du magazine (N°3), l’Argentine révèle un nouveau trésor paléontologique.

Toutefois, selon les chercheurs, il n’y aura pas d’épines ou de grandes dents cette fois, le Trias étant connu pour avoir accueilli des animaux moins impressionnants que ceux du Jurassique et du Crétacé.

Les fossiles découverts dans ce cimetière de seulement quelques mètres de diamètre, seraient notamment sept ou huit fossiles de dicynodontes, qui sont les ancêtres des mammifères dont la taille était semblable à celle d’un gros rhinocéros, mais sans la corne ! Et les autres fossiles sont ceux de reptiles jusqu’alors inconnus qui seraient soit certains des premiers dinosaures, soit des ancêtres des grands crocodiles.

Cette découverte est en tout cas une confirmation de plus que l’Amérique du sud est bien le nouvel El Dorado des chercheurs de dinosaures.



A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN