Un État américain envisage de légaliser le compost humain

Non vous ne rêver... Cette affaire est tout ce qu'il y a de plus sérieux. L'État de Washington aux États-Unis envisage d'utiliser le corps des défunts comme un compost naturel. À première vue, cette idée risque de ne pas plaire aux religieux. Pour autant, les scientifiques s'accordent à dire que le processus serait "écolo" mais aussi très économique. Alors que dites-vous à l'idée de devenir un arbre après votre mort?

Le compost est un élément nutritif essentiel pour la biodiversité. Crédit photo: tortoon

Le Sénateur de l'État de Washington, à savoir Jamie Pedersen, fait la "une" des titres de presse mondiaux depuis plusieurs semaines. Il a proposé, déjà à plusieurs reprises, que l'on utilise de façon pragmatique le corps des personnes défuntes. Entendez par là, que la boite sous six pieds de terre ou le crématorium ne seront bientôt peut-être plus les seules solutions qui s'offrent à vous après votre mort.


C'est vrai qu'au départ, cette idée peut sembler farfelue. Un projet de loi similaire a d'ailleurs été rejeté il y a quelques mois. Les opposants ont déclaré que la décomposition de corps humains pouvait entraîner des risques de propagation d’agents pathogènes nuisibles. Pour autant, le Sénateur en question n'en démord pas. Il revient aujourd'hui en force avec une nouvelle étude.


Lynne Carpenter-Boggs, professeure agrégée en agriculture durable et biologique dans l’État de Washington, devrait prochainement publier une étude démontrant que le processus est parfaitement sûr. De son côté, Jamie Pedersen a expliqué que cette idée plaisait beaucoup aux citoyens de la région. "Les habitants sont très enthousiastes à l’idée de devenir un arbre ou d’avoir une alternative différente pour eux-mêmes" a expliqué le politicien sur NBC News.


Cette idée d'accélérer le processus de décomposition des restes humains pour les transformer en éléments nutritifs pouvant ensuite être utilisés comme engrais par la famille du défunt, fait déjà beaucoup parler d'elle sur les réseaux sociaux. Pour une personne de corpulence normale, vous pourriez obtenir jusqu'à un mètre cube de compost, parfaitement naturel.


En conclusion, si le projet de loi est voté il pourrait rentrer en vigueur dès le 1er mai 2020. Vous pourriez donc devenir un arbre si vous le souhaitez après votre mort. Une reconversion qui fait tout de même un peu plus rêver que l'idée de passer le reste de sa mort au fond d'un trou dans une boîte hermétique.




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne