UK : Philip Morris veut faire de Bristol un laboratoire de « ville sans fumée »

Philip Morris, le numéro un mondial de l’industrie qui cherche à réorienter son modèle économique en se positionnant sur les alternatives à la cigarette et dans l’accompagnement au sevrage tabagique, souhaite faire de la ville de Bristol, au Royaume-Uni, un laboratoire de lutte contre le tabagisme.



L’objectif : en faire la première « ville sans fumée » de Grande-Bretagne.


La mission est de taille pour Philip Morris puisque Bristol ne compte pas moins de 56 000 fumeurs qu’il faudra convaincre et accompagner pour qu’ils arrêtent une fois pour toute de fumer des cigarettes. Pour atteindre cette mission, l’industriel a développé des partenariats avec des entreprises et commerces locaux, comme l’a récemment expliqué le Bristol Post dans un long article dédié à la question.


Le premier axe de cette opération de « ville sans fumée » (Smoke free city) consiste à faire de la pédagogie auprès des entreprises locales afin d’informer et de sensibiliser leurs employés sur les alternatives à la cigarette qui existent désormais sur le marché, qu’il s’agisse des gommes, des patchs, des cigarettes électroniques, ou d’autres produits plus récents comme le tabac à chauffer, pour les aider dans leur sevrage.


En parallèle, les équipes de Philip Morris vont à la rencontre des vendeurs de cigarettes pour leur présenter leur vision d’un avenir sans cigarettes et leur expliquer comment ils peuvent adapter leurs commerces à un « monde sans fumée ». Enfin, des campagnes de sensibilisation sont prévues à destination du grand-public, pour leur indiquer, une fois de plus, les progrès réalisés ces dernières années en matière de sevrage tabagique.


« Bristol pourrait tout à fait devenir la première ville sans fumée d’Angleterre », s’est enthousiasmé Peter Nixon, le directeur général de Philip Morris en Grande-Bretagne avant d’ajouter que ce projet « peut avoir un impact réel et pratique en apportant aux fumeurs le soutien dont ils ont besoin pour arrêter la cigarette ».


Un point de vue partagée par Jennifer Percival, une spécialiste de la lutte contre le tabac au sein du National Health Service (NHS, l’organisme public de santé britannique), qui affirme que l’utilisation combinée de substituts tabagiques et d’accompagnement par des professionnels augmente significativement les chances de succès pour le sevrage.


« En tout, vous avez plus de quatre fois plus de chances d’arrêter de fumer pour de bon si vous utilisez une combinaison de produits de substitution et que vous recevez un soutien de la part des services d’arrêt du tabac du NHS », a-t-elle indiqué.

A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne