Triste noël pour les rennes!

Depuis les années 90, les rennes/caribous ont vu leur population s’effondrer. En raison du changement climatique, des maladies ou de la détérioration de leur habitat naturel, ils ont perdu la moitié de leurs effectifs.


Renne (autre nom: Caribou) dans la neige. Crédit photo - Andreas Gradin

Animal indispensable au père noël, le cervidé qui enjolive l'imaginaire des enfants est en réalité dans une triste situation depuis quelques années déjà. En effet en déclin depuis 20 ans, le nombre de rennes fait peine à constater. Selon une étude de l’Agence américaine atmosphérique et océanique, l’espèce aurait perdu plus de la moitié de sa population, passant de 4,7 millions d’individus à 2,1 millions en deux décennies seulement!

D'autres sous-espèces ont même été plus atteintes, comme les caribous de la toundra, qui ont perdu 73% de leurs effectifs.


Réchauffement climatique et impact de l'homme sur leur habitat:


La principale et première cause est le réchauffement climatique qui rend les animaux désorientés et stressés, ce qui a un impact catastrophique sur les taux de survie des nouveau-nés. Liée au changement climatique, la propagation des insectes s’abat également sur les caribous transmettant aux cervidés des maladies en plus grand nombre... L’autre raison de la réduction du nombre de rennes porte la trace de l’Homme.

En effet, l'exploitation des arbres forestiers perturbe les animaux qui voient leur habitat naturel menacé et modifié, ce qui les désoriente davantage notamment dans leur recherche de nourriture.

La chasse en rajoute une couche!

Autre responsabilité de l'homme: la chasse! Bien que la chasse ne soit pas la principale cause du déclin des ces animaux, cette dernière a quand même sa part de responsabilité.

Afin d'augmenter les chances de reconstitution des troupeaux il serait indispensable pour les prochaines années de limiter l'impact de la chasse sur ces derniers.


Si certains troupeaux ont déjà vu leur déclin ralentir, comme en Alaska, il sera essentiel de poursuivre la surveillance de ces animaux et de mettre les moyens pour enrayer ce cycle négatif sous peine de voir disparaître certaines espèces. Et pour cause, beaucoup sont classées sur la liste des vulnérables par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN).




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne