Tribune: L’agroécologie enterrée, son enseignement jugé illégal en France

Par Christophe Gatineau, le jardin vivant.


Le 25 octobre 2018, coup bas de l’État qui a décidé de FREINER l’enseignement de la préservation de la biodiversité et des sols.

Le plus fidèle des travailleurs agricoles, malheureusement voué à disparaître

POURQUOI ?


Parce que la préservation de la biodiversité et des sols est contraire à la Constitution…

Et (ou) contraire à une alimentation saine, durable et accessible à tous (?) Quand j’écris l’État, c’est un état de l’État, un État constitué de gens non élus, une élite, une noblesse qui juge les lois de l’État sans avoir à se justifier contrairement à de vrais juges professionnels. Le simple fait de dire que c’est anticonstitutionnel, suffit à sa peine.

Et comme du temps de l’inquisition, ils ont décrété que certains savoirs fondamentaux sont anticonstitutionnels.


Les articles de loi en question. Crédit: Christophe Gatineau, le jardin vivant

Suite aux États généraux de l’alimentation lancés par le Président Macron, la loi ÉGalim était sensée… Mais au fil des débats, elle a fini par être vidée de son contenu jusqu’à la transmission des savoirs fondamentaux !


Pourquoi censurer la connaissance ?


Pourquoi faut-il décourager plutôt qu’encourager l’enseignement de l’agroécologie dans les lycées agricoles ?


Certains diront que les crétins sont toujours promis à un bel avenir, mais comment ne pas voir le summum de la crétinerie dans cette décision, une posture idéologique qui n’aurait fait aucun ombrage aux inquisiteurs du Moyen Âge, du temps où la connaissance était muselée.


Pourquoi cette soixantaine de députés et sénateurs Les Républicains a-t-elle imploré la censure ? Qu’ont-ils dans le cerveau ? De la liquidité !


Et pourquoi le monde de l’enseignement n’a-t-il pas réagi ?


Je réagis à retardement parce que j’ai été seulement informé de la situation il y a 2 jours, par Hélène Deloizon, une abonnée. Et je la remercie vivement car l’info était passée quasi inaperçue dans les médias.


Par ailleurs, nous sommes désolés pour ces 1ers jours de l’année, car, en guise de meilleurs vœux, nous avions décidé de vous offrir des mots pleins d’espoir. Mais voilà, le déficit de démocratie s’est encore exprimé.


Retrouvez Christophe Gatineau et le jardin vivant




A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN