Savez-vous que vos mails polluent autant que les avions?

Le numérique représente 10 % de la consommation d’électricité au niveau mondial et pourrait atteindre 25 % d’ici 2025. En conséquence, il engendre ce que l'on appelle aujourd'hui la pollution numérique. Cette dernière est principalement due à notre utilisation quasi continue et permanente d'internet. Un réseau qui contrairement aux idées reçues nécessite énormément d'énergie. Explications sur ce phénomène invisible.


Les centres de données (data center) font fonctionner l'internet mondial, et stockent le Cloud. Crédit photo : White78

L’envoi d’un mail d’un poids d’un mégaoctet (Mo) génère près de 20 grammes équivalent de CO2, en raison de l’énergie consommée par les ordinateurs de l’expéditeur et du destinataire, et surtout par les "data center", des entrepôts de stockages des données d’internet, qui utilisent une quantité d’énergie considérable pour stocker et fluidifier internet.


Selon l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, 100 employés d’une entreprise entraînent, en moyenne, l’émission de 13,6 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent, en termes de pollution, de près de 14 allers-retours en avion entre Paris et New York.


Le numérique pollue autant que l’aviation civile


À l’heure où tout le monde s’équipe de smartphones, de tablettes ou d’ordinateurs, avec l’accès à internet, le numérique pollue finalement autant que d’autres secteurs pourtant plus décriés, comme le trafic aérien.


Sans oublier qu’ils sont fabriqués dans des conditions sociales et écologiques terribles dans depuis l'extraction des matières premières dans les mines jusqu’aux usines d’assemblage.


Ainsi, il serait urgent de développer une certaine sobriété numérique selon l’Ademe: "C’est la gratuité et l’infinité de l’informatique qui pose problème" souligne Eddy Poitrat, ingénieur à l’Ademe.


À noter qu'il existe plusieurs gestes simples et accessibles à tous pour réduire la "pollution numérique", comme éteindre sa box internet et son ordinateur quand on part, fermer ses onglets de recherche car ces derniers peuvent se recharger de nombreuses fois et consommer énormément d'énergie, faire le tri de sa boîte mail, préférez le stockage local plutôt qu'un accès Cloud.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne