Romainville: la forêt de la Corniche des Forts toujours autant menacée

Décidément l'Homme et surtout les politiques français ont bien du mal à ne pas reproduire les erreurs du passé. Dans l'est parisien, au niveau de la commune de Romainville, un projet de déboisement en vue de construire un nouveau parc de loisirs fait débat depuis déjà plusieurs années. En effet, sur un ancien site industriel, une forêt de 27 hectares s'est emparée naturellement des lieux. On aurait pu penser que la nature nous offrait une seconde chance. Malheureusement, pour plusieurs élus parisiens, c'est avant tout l'occasion de construire.


Crédit photo: l'association les Amis de la forêt de la Corniche des forts

Ils sont quelques irréductibles (militants opposés au projet) à ne pas vouloir rendre les armes. Les menaces et les arrestations vont de plus belle depuis quelques jours et rien ne semble pouvoir inverser la situation. Le constat est simple: plus de 8 hectares de forêts vont être détruits au profit d'une nouvelle promenade bétonnée, d'un poney-club, d'un observatoire, d'un mur d'escalade, et de dizaines de jeux pour enfants. Mais comment expliquer que dans un contexte de crise environnementale, on remplace les dernières forêts naturelles de notre territoire par des constructions tout sauf écologiques.



Crédit photo: les amis de la Corniche des forts

À noter que plusieurs élus s'opposent également au projet, le qualifiant d'obsolète pour notre époque. Rappelons, que ce dernier est sur la table des représentants depuis les années 2000 et qu'il a été voté en 2004, il y a presque 15 ans. Difficile de pouvoir imaginer à quoi va ressembler la nouvelle promenade écologique sur la Corniche des Forts vantée par la présidente du Conseil Général d'Ile-de-France, Valérie Pécresse. Pour Bertrand Kern, maire (PS) de Pantin: "Le projet de base de loisirs a vieilli. Entre-temps, la nature a repris ses droits. Et la question climatique est dans tous les esprits. On a besoin d’un poumon vert dans l’Est parisien. Il faut sécuriser les sous-sols et en faire une forêt accessible à nos populations. Mais le côté île de loisirs, avec un poney-club, un solarium, des pelouses de pique-nique, ce n’est plus adapté à 2018. Je sais que Valérie Pécresse a déjà bougé. Pour calmer les esprits, il faut qu’elle franchisse encore un pas, qu’elle amende le projet. Je vais demander jeudi en conseil municipal l’ouverture d’un tour de table avec toutes les parties prenantes".


En conclusion, Romainville s'apprête peut-être à vivre un "Notre Dame-des-Landes Acte II". Ni les associations opposées au projet ni les élus qui y sont favorables ne souhaitent revenir sur leurs intentions. Rappelons qu'après un arrêt temporaire des travaux provoqué par des manifestations continuent sur le site, la région Ile-de-France a décidé de construire une palissade métallique de 1,6 km de long pour la "modique somme" de 150 000 euros. Sûrement une manière astucieuse d'empêcher les blocages des travaux ou encore de cacher la misère d'une nouvelle forêt naturelle qui disparaît à jamais...


Vous pouvez soutenir l'association Les amis de la forêt de la Corniche des forts, faire des dons et signer des pétitions







A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne