Reportage photo: L'enfer des mantas

Par N. Cegalerba & J. Szwemberg www.photofornature.com


Dans un archipel indonésien situé à l’est de l’île de Flores, la pêche «traditionnelle» menace la survie d’espèces sous-marines majestueuses.


Retrouvez le portfolio au complet dans votre magazine Terra Darwin.

C’est un véritable drame, en termes de conservation de la biodiversité marine, qui se joue dans un archipel à l’est de l’île de Flores en Indonésie. Dans un petit village côtier, Lamakera, la population locale se livre quotidiennement à une pêche bien particulière. Chaque matin, les hommes se lèvent à l’aube et prennent la direction de la mer. L’objectif? Ramener un maximum de raies mantas.


Vous avez bien entendu... Dans ce lieu qui a tout d’une parfaite «carte postale», un des poissons les plus majestueux de nos océans est chassé sans vergogne. Malgré l’interdiction et sous couvert de la tradition, les locaux se défendent en affirmant pêcher la raie pour leur propre consommation. Malheureusement la réalité semble tout autre, notamment au vu de la quantité d’animaux tués.


D’après certaines associations environnementales, les branchies de mantas se vendraient plusieurs centaines de dollars le kilo sur le marché de la médecine chinoise. Nicolas Cegalerba et Joanna Szwemberg, deux photographes nature, ont réalisé un reportage tout en images, pour WWF Indonésie (à retrouver dans votre magazine Terra Darwin) sur ce phénomène qui menace la survie de certaines espèces.


Le portfolio au complet dans votre magazine de l'été (n°4) de Terra Darwin en kiosque chez vos marchands de journaux



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne