Récits de voyage: À la découverte d'une nature surprenante en Gironde

Par Isabelle Lucak Galut

Isabelle Lucak Galut avec son kayak sur la Dronne. Crédit photo: Isabelle Lucak Galut

Girondine, je m’aventure assez souvent, avec mon kayak, sur le bassin d’Arcachon, les lacs et rivières environnants. J’aime cette solitude éphémère qui me rapproche de la nature. M’immiscer dans l’univers lumineux, calme ou agité selon le temps, d’une faune et d’une flore fragiles que je découvre à chacune de mes escapades.


J’aime ces instants d’approche avec ce sanglier qui court le long de la berge, ce martin-pêcheur dont les couleurs me hantent encore, ces nénuphars et lotus plus beaux que ceux de Monet, ce faisan qui fuit le danger à vive allure en période de chasse, ce banc de poissons argentés qui glissent sous la coque, ce poulpe aux tentacules impressionnants, cet escargot clandestin qui navigue à mes côtés,  la Dune du Pyla  impérieuse se reflétant sur l’Atlantique... Ce sont des instants volés mais respectueux. J’observe. Parfois je fais quelques photos mais, à défaut, mes yeux retiennent l’essentiel. J’aime aussi écouter ce silence loin de la ville, qui n’en est réellement pas un. J’écoute, j’observe et j’apprécie ces instants de paix.


Crédit photo: Isabelle Lucak Galut

J’ai le souvenir intense d’une longue promenade avec un échassier. Un jeune héron ou une aigrette ? Je n’en reviens toujours pas. A-t-il fait la course avec moi pendant tout ce temps ? Deux heures trente ! Deux heures trente d’une complicité spectaculaire. L’oiseau me précède, plonge dans cette eau hypnotisante aux reflets automnaux flamboyants. Il réapparaît, vérifie ma présence et poursuit en surface son chemin sur la Dronne. Notre chemin, car il se joint à mon rythme. Un ami me dit qu’il m’ouvre la voie, qu’il est mon guide. Je veux bien le croire. Je fais une halte cinq minutes pour grignoter et voilà qu’il disparaît. Je regrette cette halte. Mon compagnon me manque déjà.


Alors, je reprends ma pagaie. Et là, je le vois, perché sur un tronc d’arbre traversant en partie la rivière. M’attend-il ? Il semblerait car il reprend sa course à mon passage. En plongeant, avec toujours ce regard furtif mais répété dans ma direction. Cet instant ajoute encore à la magie. Et l’aventure se poursuit. Elle se poursuit jusqu’à ce qu’un héron cendré, adulte, majestueux, se fasse remarquer par son envol des plus gracieux. Quel bonheur ! La nature est à notre portée. Protégeons-la.


Retrouver Isabelle sur sa page facebook




A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN