Quels sont les différents recours en cas de retard de vol ?


Des millions de passagers prennent l’avion chaque année, mais un grand nombre d’entre eux ne se rendent pas compte qu’ils ont des droits qui les protègent.

Face aux différents désagréments qui peuvent se produire, les passagers peuvent parfaitement faire valoir leur droit. Les vols retardés font partie des situations qui peuvent vraiment agacer les passagers.


Après tout, si vous avez décidé de prendre l’avion, c’est parce que vous vouliez atteindre votre destination rapidement. Mais les retards de vol sont imprévisibles. Le retard peut être lié à des conditions météorologiques extrêmes ou encore à des problèmes techniques. Alors en cas de retard de vol quel recours avez-vous ? Des entreprises comme Flightright peuvent vous aider à faire valoir vos droits en cas de retard de votre avion ou une annulation.


Faire appel à un médiateur pour protéger vos droits


Aujourd’hui, des services sont disponibles afin de protéger les droits des passagers, sans que ces derniers ne soient confrontés à de longues démarches.


C’est d’ailleurs le cas de Flightright. Cette entreprise est une aide précieuse pour les personnes qui font face à des annulations ou à un retard de vol. Vous pourriez en outre bénéficier d’indemnité pour retard de vol lorsqu’une telle situation se présente.


Depuis 2010, la date de création de l’entreprise, elle veille à ce que les droits des passagers soient respectés. En plus de la frustration qu’un retard de vol peut causer, il y a également des dommages financiers qui en découlent. De plus, l’attente peut parfois être longue et causer préjudice aux  passagers, surtout s’ils doivent par exemple se rendre vers une destination pour un rendez-vous d’affaires important.


Flightright propose de nombreux services pour les passagers. Concernant les demandes d’indemnisation, la société fournit une variété de fonctionnalités à ses clients, telles qu’un formulaire de réclamation automatisée et convivial. Afin de vous faciliter la vie et vous éviter de dépenser une fortune pour les frais des avocats, cette plateforme vous accompagne dans la réalisation des différentes procédures d’indemnisation pour retard d’avion.


Que sont les droits des passagers aériens ?


Les droits des passagers impliquent des lois spécifiques qui soutiennent les voyageurs et plaident pour une protection et une indemnisation lorsque les personnes font face à des perturbations de vol. La situation varie d’un pays à l’autre. Les lois européennes, en particulier, sont exhaustives et permettent aux passagers de recevoir une indemnisation dans diverses situations. Le problème est que beaucoup de gens ne savent pas que la loi est de leur côté. En fait, plus de la moitié des passagers ne connaissent pas leurs droits.


Si vous voyagez en Europe ou à bord d’une compagnie aérienne européenne, les passagers ont plus de droits. Selon le règlement CE 261/2004, si votre vol arrive à destination plus de trois heures en retard, ou si l’embarquement vous a été refusé en raison d’une surréservation, vous pouvez éventuellement prétendre à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 euros. Ainsi, en cas de retard de vol, comment se faire rembourser ? La réponse est assez simple. Au lieu d’engager des procédures judiciaires longues et coûteuses, l’idéal serait d’avoir recours aux services d’un médiateur comme Flightright. Cette société est considérée comme une agence de recouvrement qui essayera d’obtenir ce qui vous est dû si vous avez été victimes d’un retard ou d’une annulation de vol.


Qu’est-ce que l’EC 261 ?


L’EC 261/2004 est un règlement de droit européen qui favorise le passager. Il tient les compagnies aériennes financièrement responsables lorsque les voyages prennent une tournure inattendue, à condition que la perturbation ne soit provoquée par des circonstances indépendantes de la volonté de la compagnie aérienne. Si vous prenez l’avion d’un transporteur européen, il peut y avoir une compensation en perspective, mais encore une fois, pas si le retard a été causé par des circonstances extraordinaires. La législation européenne indique que les compagnies ne sont pas tenues de verser des indemnités lorsqu’elles peuvent prouver que l’annulation ou le retard résultent d’incidents qui n’auraient pu être évitées malgré la prise de mesures raisonnables.

En comparaison avec d’autres lois sur les droits des passagers, l’EC 261 est l’une des plus complètes. Cet important texte de loi joue un rôle vital dans la défense des droits des voyageurs aériens et des passagers. Tous les passagers partant d’un aéroport européen sont couverts par ce règlement.


Que faire si le retard vous causait une perte financière importante ?


Si vous pouvez fournir la preuve d’une perte financière causée par un retard de vol et prouver que la compagnie aérienne aurait pu l’éviter en prenant des mesures raisonnables, vous pourrez alors demander une indemnisation supplémentaire.

Dans la plupart des cas, la compagnie aérienne pourrait vous mettre sur le prochain vol disponible pour votre destination. Cependant, la compagne peut ne pas vous avertir. Ainsi, il est conseillé d’appeler ou de consulter le service client pour obtenir une mise à jour de votre statut.


Comment obtenir votre indemnisation ?


Si vous avez lu les lignes précédentes, vous avez compris que vous avez des droits lorsque les retards de vol et les annulations se produisent. Le montant de l’indemnisation dépend généralement de la distance du voyage et varie entre 250 et 600 euros par passager. D’autres facteurs sont pris en compte pour déterminer votre admissibilité à une indemnisation. Si votre vol est inférieur à 1 500 m, vous pourriez recevoir de la compagnie aérienne une indemnité de retard de vol de 250 euros. Ce montant est de 400 euros pour les vols compris entre 1 500 et 3 500 km. Si la distance de vol est supérieure à 3 500 km, vous pourrez alors obtenir une indemnité de 600 euros.


Par ailleurs, si votre vol décolle et arrive dans l’UE, vous ne pourrez pas obtenir plus de 400 euros d’indemnisation. Cela s’applique même si la distance est plus de 3 500 km. Dans la plupart des cas, les passagers ne connaissent pas la distance exacte de leur vol. Le moyen le plus simple serait de déterminer la durée approximative du vol. En général, les vols de moins de 1 500 m prennent moins de 2 heures. Il faut 2 à 4h30 pour les vols compris entre 1 500 et 3 500 km. Les vols qui durent plus de 4h30 sont d’une distance de plus de 3 500 km.

A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne