Projet énergétique français; un conflit entre le nucléaire et les énergies renouvelables

Le PPE, Programme pluriannuel énergétique, a été mis en ligne vendredi 25 janvier par le gouvernement. Il présente les fondements de l’avenir énergétique de la France pour la décennie à venir; le gouvernement voudrait se diriger vers un système énergétique plus efficace, plus diversifié, et plus résilient.


Le Projet Pluriannuel Energétique prévoit de conserver le parc nucléaire pour l'instant mais de quasiment doubler le nombre d'éoliennes. Crédit photo: Delmo

Le document, de plus de 400 pages, revient notamment sur la réduction de consommation d’énergie; la loi de 2015 visait un recul de 20% d’ici 2030, or, dans ce nouveau programme, la baisse proposée ne sera que de 17%, avec pour cause, le retard accumulé dans les domaines des transports et du bâtiment.


Le PPE fixe les actions des pouvoirs publiques dans le domaine de l’énergie qui mèneront aux objectifs inscrits dans le programme, et notamment ceux de diriger la France vers la neutralité carbone en 2050 en développant de nouvelles filières énergétiques. La baisse du nucléaire est cependant reportée, mais les énergies renouvelables, elles, sont accompagnées vers plus d’efficacité.


Dans le texte du PPE, la baisse de 50% d’utilisation du nucléaire est prévue à 2035, alors, dans la loi pour la transition énergétique votée sous le mandat de Hollande, il était prévue de réduire la part de nucléaire dans la production d’électricité d’autant, mais d’ici 2025. Cela permet de repousser donc la fermeture des réacteurs; quelques-uns seront fermés dans les années à venir, moins d’une dizaine; les autres ne seront pas concernés avant 2028.


Cependant, le projet propose de multiplier par 2,5 la puissance des éoliennes terrestres, et par 5 la puissance de l’énergie solaire. C’est à dire, de passer de 8000 éoliennes aujourd’hui à 14500. L’objectif du PPE dans ce domaine est d’atteindre 40% d’énergies renouvelables d’ici 2030.


Mais multiplier les capacités en énergie renouvelable et prolonger la durée de vie du parc nucléaire a des conséquences; la France devra exporter de plus en plus d’électricité. Si la France est déjà le premier exportateur d’Europe, le texte de la PPE prévoir qu’elle pourra fournir le double.


Enfin, pour revenir sur le report de la date de la baisse de la part du nucléaire, le gouvernement va présenter dans les prochains mois une loi sur l’énergie; le ministère espère se contenter de quelques ajustements.


Le texte de la PPE sera maintenant soumis à plusieurs instances pour consultation avant son adoption définitive, vers l’automne prochain.


#nucléaire #PPE #gouvernementfrançais #projeténergétique #éoliennes #centralesnucléaires #écologie #transitionécologique #carbone #projet #terradarwin

A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN