Pollution: submergé par ses déchets miniers, le Chili craint le pire...

La situation est devenue quasi-chaotique au Chili. Des centaines de mines à ciel ouvert, en activité ou abandonnées, s'étendent à perte de vue. Outre la destruction de l'environnement local, ces gigantesques mines s'accompagnent d'immenses barrages, chargés de résidus toxiques particulièrement dangereux pour la santé des hommes et la nature. Incapable de gérer le phénomène, le pays fait désormais face à une vraie bombe à retardement.


Les résidus toxiques d'une mine de cuivre au Chili. Crédit photo: Aerocaminua

Les récents accidents miniers au Brésil ne semblent pas avoir servi d'exemple. Difficile à comprendre quand on sait que le désastre de Brumadinho (rupture d'un barrage minier brésilien en janvier 2019) a fait 270 morts et des dégâts irréversibles sur l'écosystème local.


Quelques années auparavant, suite à la rupture d'un autre barrage brésilien, l'ensemble des résidus toxiques s'étaient déversés directement dans l'océan Atlantique.


Pour les autorités chiliennes, une telle catastrophe paraît tout bonnement impossible au Chili. "Ce n'est pas que ça ne pourrait pas arriver (ici) mais ça parait très difficile d'avoir un scénario comme au Brésil", a expliqué le ministre des Mines Baldo Prokurica.


Reste que les risques sismiques sont très élevés au sein du pays et la profusion de déchets miniers en décomposition inquiète particulièrement certains scientifiques. "Ce sont des sources de pollution des eaux, des nappes phréatiques et de la poussière qui est transportée par le vent", explique Lucio Cuenca, directeur de l'Observatoire latino-américain des conflits environnementaux (OLCA). 


L'autre point noir concerne les mines abandonnées. En effet, si les barrages les plus importants "sont très contrôlés", comme l'affirme Gustavo Lagos, professeur d'ingénierie minière de l'Université catholique du Chili. "Le problème, ce sont les plus petits et ceux qui ont été abandonnés", ajoute-t-il.


À l'heure actuelle, sur les 740 sites de stockage de déchets miniers implantés dans le pays, 469 sont inactifs et 170 ont été abandonnés dans la nature.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne