Pollution: la neige est noire en Sibérie

Depuis quelques jours dans la région de Kouzbass en Sibérie, la neige tombe noire du ciel et recouvre la ville d’une épaisse couche noirâtre inquiétante. Et pour cause, la neige serait polluée par de la poudre de charbon issue des centrales locales.

Capture d'écran d'une vidéo réalisée par region42_kemerovo (instagram).

Les médias locaux affirment que la neige serait teintée par de la poudre de charbon s’échappant des centrales voisines. En effet, Kouzbass abrite le plus grand gisement de charbon de Russie. Il est également l’un des plus importants au monde ; ses réserves atteindraient plusieurs centaines de milliards de tonnes de charbon.


Pour la population locale, ces révélations sont loin d’être sans conséquence. Anatoly Volkov, le directeur général de l’usine Prokopyevskaya, a expliqué qu’un dysfonctionnement de l’une des structures de sa centrale serait la cause de la libération de poudre de charbon dans l’air.

Pour les habitants de la région, ce n’est pas la première fois que ce phénomène se produit. " Il est plus difficile de trouver de la neige blanche que de la neige noire pendant l’hiver ", a expliqué à The Guardian, Vladimir Slivyak, membre du groupe environnemental Ecodefense. " Il y a beaucoup de poudre de charbon dans l’air tout le temps. Quand la neige tombe, cela devient simplement visible. Vous ne pouvez pas la voir le reste de l’année, mais c’est toujours là ", a-t-il poursuivi.


Pointer du doigt non pas une, mais plusieurs centrales de la région. Les activistes dénoncent la proximité des puits de charbon situés près des habitations. Les normes de sécurité ne sont aucunement respectées.


Le danger est bien réel, puisque cette poudre relâchée dans l’air contamine la neige, et l’air se retrouve empoisonné par de nombreux éléments toxiques dont l’arsenic et le mercure. Les quelque 2,6 millions d’habitants de la région courent un grand danger en ce qui concerne leur santé.


En 2015, Ecodéfense a publié un rapport affirmant que les habitants de Kouzbass ont une espérance de vie de trois à quatre ans inférieure à la moyenne en Russie. Plusieurs maladies telles que la tuberculose, les cancers, les troubles mentaux et paralysies cérébrales infantiles seraient également supérieures à la moyenne nationale.

Un accord aurait, semble-t-il, été signé pour reloger certains riverains... Aux frais des entreprises.


Retrouvez la vidéo de nos confrères du Huffington Post



A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN