Palmarès des meilleurs photographies animalières de 2019


Stefan Christmann a remporté le prix du meilleur portfolio pour son travail sur le plateau de glace Ekström en Antarctique. Il a capturé cette image de plus de 5 000 manchots empereurs au crépuscule d'une journée glaciale. PHOTOGRAPHIE DE STEFAN CHRISTMANN, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Le photographe indien Ripan Biswas a été primé dans la catégorie "portraits d'animaux" pour cette araignée-crabe imitant des fourmis. Le petit insecte a pris Biswas par surprise - il était en train de photographier une colonie de fourmis quand il a remarqué l'intrus, déguisé pour ressembler à une fourmi qui infiltrerait le groupe. PHOTOGRAPHIE DE RIPAN BISWAS, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Jasper Doest a remporté le prix du récit photojournalistique sur la faune avec une série de photographies représentant des macaques japonais, photographiés pour le compte de National Geographic. Ce singe, Riku, a passé ces 17 dernières années à jouer la comédie trois fois par jour dans un théâtre de Tokyo pour les habitants et les touristes. PHOTOGRAPHIE DE JASPER DOEST, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Le photojournaliste mexicain Alejandro Prieto a remporté le prix du photojournalisme animalier dans la catégorie meilleure image individuelle. Il a photographié ce jaguar mexicain pendant plus de deux ans avec des pièges photographiques situés des deux côtés de la frontière américano-mexicaine. Il a ensuite projeté son image sur le mur-frontière pour illustrer à quel point sa construction affecterait le mouvement des animaux sauvages dans leur habitat. PHOTOGRAPHIE DE ALEJANDRO PRIETO, WILDLIFE PHOTOGRAPHER OF THE YEAR

Cette photo d'un bison solitaire lors d'une tempête de neige dans le parc national de Yellowstone a valu à Max Waugh de briller dans la catégorie "noir et blanc". Il a ralenti la vitesse d'obturation pour rendre la neige floue et a passé son image en noir et blanc afin de souligner la sobriété de la scène. PHOTOGRAPHIE DE MAX WAUGH, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Charlie Hamilton James s'est distingué dans la catégorie "faune urbaine" avec son portrait intime de rats dans les rues de New York. Pour cette image, capturée pour un article National Geographic sur les rongeurs daté d'avril 2019, Hamilton James a éclairé sa photo pour qu'elle se fonde dans la lueur des réverbères et a actionné sa caméra à distance. PHOTOGRAPHIE DE CHARLIE HAMILTON JAMES, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Le photographe National Geographic, David Doubilet a remporté le premier prix dans la catégorie "sous l'eau" pour sa photo d'une insaisissable colonie d'anguilles de jardin (Heterocongrinae) en eaux profondes. Les anguilles, qui émergent verticalement des terriers de sable, sont difficiles à photographier. Doubilet a caché son appareil photo au milieu du champ de terriers et s'est caché derrière une épave. Quand les anguilles sont apparues, il a déclenché son obturateur à distance. PHOTOGRAPHIE DE DAVID DOUBILET, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Zorica Kovacevic a remporté le premier prix dans la catégorie "plantes et champignons" avec cette image de branches d'un cyprès de Lambert recouvert d'algues vertes orangées et de lichen en dentelle gris, photographié dans la réserve naturelle de Point Lobos, en Californie. PHOTOGRAPHIE DE ZORICA KOVACEVIC, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Pour cette image d'un puma en Patagonie tentant de mettre un guanaco au sol, photographiée pour un article National Geographic en décembre 2018, Ingo Arndt a partagé le premier prix de la catégorie "comportement des mammifères" avec Yongqing Bao. Personne n’avait photographié une telle chasse auparavant, explique Arndt. PHOTOGRAPHIE DE INGO ARNDT, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Le photographe Daniel Kronauer a suivi une colonie de fourmis légionnaires dans une forêt du Costa Rica, les photographiant alors qu'elles chassaient et construisaient un abri. Cette image de la colonie, assemblée en forme de couronne sur deux feuilles, lui a valu d'être distingué de la première place dans la catégorie "insecte". PHOTOGRAPHIE DE DANIEL KRONAUER, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Le photographe norvégien Audun Rikardson a été distingué dans la catégorie "oiseaux" avec cette photo, prise grâce à un piège photographique, d'un aigle royal surveillant le paysage. Il a fallu trois ans à cet aigle pour s'habituer à la présence de la caméra. PHOTOGRAPHIE DE AUDUN RIKARDSEN, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Cette image éthérée d'une migration de grenouilles dans le sud de l'Italie, par Manuel Plaickner, s'est imposée dans la catégorie "amphibiens et reptiles". PHOTOGRAPHIE DE MANUEL PLAICKNER, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Shangzhen Fan est lauréat de la catégorie "animaux dans leur environnement naturel" avec cette photo aérienne d'un troupeau d'antilopes du Tibet sur une pente enneigée dans le désert de Kumukuli, en Chine. Ces animaux sont souvent chassés pour leur fourrure. PHOTOGRAPHIE DE SHANGZHEN FAN, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Cruz Erdmann, âgé de 14 ans, a remporté le titre de Jeune photographe animalier de l'année avec cette image sous-marine d'un calmar récifal à grandes nageoires irisé (Sepioteuthis lessoniana) photographié lors d'une plongée de nuit. PHOTOGRAPHIE DE CRUZ ERDMANN, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

Cette image rare d'un renard tibétain et d'une marmotte prise au moment précédant l'attaque a valu au photographe chinois Yongqing Bao la prestigieuse distinction de Photographe animalier de l'année. PHOTOGRAPHIE DE YONGQING BAO, PHOTOGRAPHE ANIMALIER DE L'ANNÉE

A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne