Maltraitance: le retrait de quatre lionnes d'un cirque

L’association One Voice, qui vient en aide aux animaux sauvages en détresse, a réussi à demander le retrait de quatre lionnes maltraitées dans un cirque. L'état de santé de ces félins dénombrait de nombreuses blessures et faiblesses physiques. C'est la première fois qu'une situation de maltraitance justifie le déplacement d'animaux sauvages en refuge.

La lionne Hannah au refuge de l'association One Voice, le jour de son arrivée. Crédit photo : Capture d'écran One Voice.

L’association de protection animale One Voice a demandé à la préfecture de l’Eure d’intervenir auprès de quatre lionnes d’un cirque en Normandie. L’association déclare que Patty, Hannah, Céleste et Marli subissent de mauvais traitements depuis plusieurs années. Il y a plus d’un mois, Jon, un lion maltraité du même cirque, avait déjà été sauvé et emmené dans un refuge où il a déjà commencé à se faire soigner après avoir repris du poids.


La préfecture du département a lancé une inspection afin de déterminer l’état de santé des félins. De nombreuses plaies, une fonte musculaire, une perte de motricité, des crocs cassés, des pattes dégriffées et des déformations ont été signalés à la suite de carences nutritionnelles sur le long terme.


C’est grâce à One Voice, qui vient en aide aux animaux sauvages en détresse, que les quatre lionnes ont pu, à leur tour, être placées au refuge de Tonga Terre d’accueil, dans la Loire. La préfecture a porté plainte pour le mauvais traitement du lion et des quatre lionnes du cirque, et envisage également l’annulation du certificat de capacité pour l’exploitation des animaux. Les quatre lionnes seront soignées et devront se réhabituer à leur nouvel environnement.


Jusque-là, les animaux étaient toujours retirés à leurs propriétaires pour des motifs d’irrégularité administrative. Mais c’est la première fois que le motif de maltraitance justifie à lui seul leur retrait d’un cirque.


L’association One Voice a déjà accueilli et soigné 300 animaux sur le territoire français depuis sa création. "Quand One Voice a lancé sa campagne il y a vingt ans, personne n’imaginait ce qu’était la réalité du cirque pour les animaux. Aujourd’hui, le sort de Jon et ses compagnes démontre que les cirques ne font pas seulement souffrir les animaux: ils les font aussi mourir", avertit la présidente fondatrice, Muriel Arnal.


A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne