Les scientifiques s'inquiètent d'une sixième extinction de masse, voici les cinq précédentes

Mis à jour : 7 mai 2019

Nous vous en parlions la semaine dernière, l’ONU va présenter une étude soutenue par les experts environnementaux de l’IPBES, qui regroupe 132 pays. Cette étude présente une extinction de masse des espèces, avec la statistique terrifiante qu’un million d’espèces pourraient être menacées d’extinctions dans les prochaines décennies.



Les Etats engagés dans l'IPBES se réunissent cette semaine pour décider des actions à réaliser en fonction des rapports avancés par les scientifiques. Crédit image : Logo IPBES

C’était hier, le lundi 29 avril, que débutait, à Paris, cette grande réunion sur la biodiversité, organisée par l’IPBES et l’ONU. Une semaine, au siège de l’UNESCO à Paris, avec des experts et des représentants de 132 États. Pour les scientifiques, il s’agit de faire un état des lieux des espèces vivantes de la planète, et des mesures à prendre pour limiter les pertes de biodiversité.

Cette semaine s’annonce comme une nouvelle alerte lancée par les experts vers les Etats, pour combattre l’éventualité dramatique d’une sixième extinction de masse.

En attendant les réponses à cet « enjeu du siècle », voici un résumé des fameuses cinq précédentes extinctions de masse de l’Histoire de la Terre.


Ordovicien-Silurien :

Première extinction de masse connue, survenue il y a environ 445 millions d'années, alors que les animaux terrestres n’existaient pas encore, contrairement à certaines plantes. La vie était donc presque uniquement aquatique, et cette extinction avait atteint 85% des espèces vivantes. Elle serait due, à une forte activité volcanique et peut-être une période de glaciation, même si les hypothèses sont très difficilement vérifiables pour les scientifiques.


Dévonien-Carbonifère :

L’extinction du Dévonien est la seconde dans l’ordre chronologique. Elle se situe entre environ - 380 et - 360 millions d'années, une époque où il n’y avait encore que des plantes et des insectes en dehors de l’eau. Cette extinction serait liée au phénomène d’anoxie des océans, qui correspond à une importante baisse du dioxygène dans l’eau des océans, empêchant le développement des espèces.


Permien-Trias :

La troisième extinction a eu lieu il y a environ 252 millions d'années, à la limite entre le Paléozoïque (l'ère primaire) et le Mésozoïque (l'ère secondaire). Le début du Trias, après l’extinction de masse de la fin du Permien, marque le commencement de l’ère des dinosaures. Avec la disparition de 95 % des espèces marines et de 70 % des espèces terrestres, elle est la plus grande extinction massive ayant affecté la Terre. Il a fallu attendre plus de 20 millions d’années, pour voir apparaître les premiers dinosaures, vers -230 millions d’années.


Trias-Jurassique :

La quatrième marque, justement, la fin du Trias, il y a environ 200 millions d’années. Le temps des dinosaures est divisé en trois principales ères : le Trias, le Jurassique, et le Crétacé. Cette période d’extinction est marquée par la division de l’unique continent, la Pangée. Avec le début du Jurassique, la biodiversité de la Terre, désormais divisée entre plusieurs continents, connait un grand essor.


Crétacé-Tertiaire :

Enfin, la dernière extinction de masse, également appelée « extinction Crétacé-Tertiaire », s’est déroulée il y a 66 millions d'années, et elle est sûrement la plus connue, car elle marque la fameuse extinction des dinosaures, vraisemblablement suite à la collision d’un astéroïde avec la Terre. Cette disparition a permis aux mammifères de se développer jusqu’à nos jours.



A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN