Le niveau de CO2 dans l'atmosphère à son plus haut niveau depuis 3 millions d'années

Des recherches récentes démontrent que le taux de CO2 dans l'atmosphère est équivalent à celui du Pliocène, il y a trois millions d’années. En quelques années, la concentration en CO2 a atteint son taux le plus élevé depuis cette période, pendant laquelle les arbres poussaient en Antarctique et le niveau des océans était 15 mètres plus haut.

Le CO2 présent dans l'atmosphère a augmenté de 40% depuis le début de l'ère industrielle. Crédit photo : Voyagerix / Shutterstock

Les scientifiques estimaient jusqu'alors que le niveau actuel de dioxyde de carbone n'était pas plus important que celui d'il y a 800 000 ans, une période marquée par des cycles de réchauffement et de refroidissement de la Terre.

Mais, cette semaine, des chercheurs réunis à Londres ont fait état de découvertes récentes, grâce à un nouveau modèle d’étude climatique développé par le Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK), situé en Allemagne.


Suite au compte-rendu de l’étude, il semblerait que le niveau réel de dioxyde de carbone soit identique à celui d’il y a trois millions, à l’époque du Pliocène :"Nos modèles suggèrent qu'au Pliocène, il n'y avait pas de grosses calottes glaciaires dans l'hémisphère nord. Le CO2 était trop élevé et le climat trop chaud pour le permettre, il y avait des forêts sur la péninsule Antarctique", explique Matteo Willeit, chercheur au PIK et principal auteur de l’étude.


En octobre, les scientifiques du GIEC tiraient également la sonnette d'alarme : pour rester sous la barre des 1,5°C de plus par rapport à l’ère préindustrielle, conclue lors de l’accord de Paris pendant la Cop 21 en 2015, il faudrait réduire les émissions de CO2 de près de 50 % d'ici 2030. Sans cela, de nouveaux dégâts seront irrémédiables, et nous nous rapprocherons d’une situation semblable au Pliocène, où les températures étaient 3 à 4°C supérieures.


Mais la différence avec le Pliocène, c’est que là où les gaz à effets de serre avaient mis des millions d’années à s’accumuler, les émissions liées à l'activité humaine ont fait grimper les niveaux de CO2 de plus de 40 % en un siècle et demi, c’est cette accélération continue qui alarme tous les spécialistes.

D’autant plus qu’aujourd'hui, avec une hausse qui est déjà de 1°C, la Terre subit un dérèglement climatique, avec des tempêtes et sécheresses, ainsi qu’une extinction de masse des espèces. Et malgré les promesses des États, les émissions liées aux énergies fossiles et à l'agriculture augmentent inexorablement.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne