Le manchot royal produit du gaz hilarant à haute dose grâce à ses excréments

D'après une récente étude pour le moins sérieuse, les excréments des manchots royaux, vivant en Antarctique, contiendraient du protoxyde d'azote à haute dose, autrement dit du gaz hilarant. Si l'information peut prêter à sourire, les chercheurs rappellent que ce gaz est 300 fois plus polluant que le CO2.


Leur démarche maladroite est célèbre dans le monde entier. Pourtant jusque là, beaucoup ignoraient que les manchots royaux produisaient, sans le vouloir, du gaz hilarant à haute dose.


D'après une récente étude danoise, les excréments de ces mammifères originaires d'Antarctique contiendraient des doses élevées de protoxyde d'azote, plus connu sous le nom de gaz hilarant.


"Le guano des pingouins produit des niveaux significativement élevés de protoxyde d'azote autour de leurs colonies", a relevé un des responsables de l'étude, Bo Elberling, professeur de géosciences à l'Université de Copenhague au Danemark.


Cette particularité s'explique en grande partie par la nourriture consommée par les manchots, à savoir des poissons, lesquels contiennent beaucoup d'azote. Une fois digéré et rejeté au contact des bactéries présentes sur le sol, cet azote devient du protoxyde d'azote.


Une information qui prête à sourire. Toutefois les chercheurs de cette étude rappellent que ce gaz est 300 fois plus polluant que le CO2, même s'il est probable que les excréments des manchots royaux n'aient pas un fort impact sur le budget énergétique global de la Terre.





A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne