Le kava, la boisson anti stress préférée des new-yorkais

Mis à jour : 19 févr. 2019

Le kava ou « l’élixir du Pacifique » est une boisson chaude réalisée à partir d’une racine réduite en poudre. Une racine qui ne pousse qu'au Vanuatu, à Wallis et Futuna, aux Fidji et dans quelques îles avoisinantes. Cette plante consommée de manière ancestrale par les peuples du Pacifique lors de cérémonies ou encore comme médicament, est devenu la boisson star des new-yorkais.

Crédit photo : ChameleonsEye

Qualifiée d’acre ou encore de « dégueu », elle est réputée pour être efficace contre le stress. Consommé depuis des siècles dans l’archipel polynésien, le breuvage est considéré comme un anxiolytique bien plus efficace que tous les comprimés que vous trouverez en pharmacie.

En 1886, le périodique « Archives de médecine et de pharmacie navales » parlait du kava en ces termes : « Une potion bien préparée provoque des changements de comportement agréables. Cette boisson est légèrement stimulante et diminue la fatigue. Elle relaxe le corps après l’effort, clarifie l’esprit et aiguise les facultés mentales ».


Ce portrait très positif résume les effets de ce breuvage tout droit venu de Vanuatu avant qu’il ne se répande dans tout le Pacifique (Hawaï, la Nouvelle-Guinée, les Fidji, les Tonga ou les Samoa occidentales), et à qui l’on prête volontiers les mêmes vertus apaisantes que la nicotine ou les calmants bien sûr, en retirant tous les inconvénients connus de ces derniers tels que la dépendance, l’addiction ou la mort.


C’est au début des années 90 que le kava connait un premier engouement, mais très vite délaissé à cause d’une exportation de mauvaise qualité et une mauvaise connaissance sur les effets de cette plante. Ce n’est que depuis 2016 que la boisson connaitra un énorme succès.



" Contrairement aux années 1990, notre connaissance médicale de la plante est bien meilleure. Elle a été très étudiée et est largement perçue comme bénéfique et sans danger ", explique le chercheur Zbigniew Dumienski, de l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande.




Pour les jeunes new-Yorkais, le kava est meilleur que l’alcool. Depuis de nouveaux bars émergents comme le « Brooklyn Kava » ou encore la « Maison du Kava », tous les deux situés dans le quartier branché de Bushwick à Brooklyn.


En France malheureusement il est encore interdit de consommer du kava.

Sur le site Drogues Info Services on peut lire « tout produit contenant du Kava Kava ou Kawa est interdit en France, sauf sous forme homéopathique à un certain dosage ».

Une interdiction qui ne fait pas loi dans les territoires français du Pacifique. Une chose est sûre il faudra voyager assez loin pour pouvoir assouvir sa curiosité concernant cette boisson.


Crédit photo : Fredy Thuerig




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne