Le Haut conseil pour le climat juge l'action de la France insuffisante!

Le premier rapport du Haut conseil pour le climat (HCC), mis en place par Emmanuel Macron lors des manifestations "gilet jaune", vient de tomber. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas tendre avec la politique écologique menée par le gouvernement en place. Objectifs trop faibles, retards de réalisation, manque d'investissements publics sérieux... En d'autres termes, la France doit revoir rapidement et en profondeur sa politique de lutte contre le dérèglement climatique. Retour sur un rapport cinglant rendu public ce mardi!


Le dérèglement climatique est l'un des défis du XXIe siècle pour l'humanité. Crédit photo: Hadrian

Suite aux nombreuses manifestations écologiques, le gouvernement a mis en place il y a quelques mois le Haut conseil pour le climat (HCC). Cette instance indépendante composée de 11 experts (climatologues reconnus) a rendu son premier rapport ce mardi au Premier ministre Édouard Philippe.


"Actions insuffisantes", "dispositifs trop faibles", le HCC annonce sans détour que l'objectif de neutralité carbone pour 2050 est impossible à tenir dans ces conditions. "Les actions engagées restent insuffisantes, alors que l’ensemble des politiques climatiques devrait dès maintenant être renforcé" peut-on lire dans ce rapport intitulé "Agir en cohérence avec les ambitions".


Pour les membres du HCC, la France ne peut plus faire semblant et doit réellement s'emparer du problème climatique en réalisant des réformes structurelles, au coeur des actions publiques, pour que la situation évolue dans le bon sens. Entendez par là qu'il lui faut mettre en place des politiques permettant de réduire drastiquement ses émissions.


Contrairement à ce que beaucoup ont vécu comme une bonne nouvelle, les experts ont tenu à préciser que la baisse des émissions de CO2 en 2018 était avant tout due à un hiver très doux. Dans ces conditions, les discours des membres du gouvernement, se félicitant de cette baisse, semblent tout bonnement dénués de sens.


Toutefois, le Premier ministre Édouard Philippe a tenu à confirmer que la lutte contre les changements climatiques restait une "priorité", en reconnaissant que l'action devait être "amplifiée au regard de l'urgence".


Le rapport est désormais dans les mains des politiques. Le gouvernement et les parlementaires ont six mois à partir de maintenant pour dire s'ils acceptent ou non de suivre les recommandations du Haut conseil pour le climat.









A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne