Le biopétrole: Le miracle qui n'en est pas un!


Cela fait maintenant plusieurs jours qu'un véritable miracle énergétique circule sur tous les réseaux sociaux. Alors que TF1 a récemment décidé de "réchauffer" un reportage passé en 2011 sur leurs antennes, les partages et les réactions vont de plus belle. Une entreprise franco-espagnole, Bio Fuel Systems, basée à Alicante, serait à l'origine d'une innovation du futur capable de transformer les algues vertes et les émissions de CO2 en pétrole artificiel. Qui n'en a jamais rêvé? Fini les problèmes de pollution dus à l'extraction et à la production de cette énergie fossile! Fini l'augmentation des prix du carburant à la pompe. Mais voilà, alors que beaucoup croient au complot de grosses entreprises pétrolières pour empêcher ce miracle de voir le jour, certains scientifiques reviennent sur les raisons du non développement à grande échelle de cette innovation.

En 2016, Jean-Philippe Steyer, chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) estimait que "les moyens technologiques destinés à produire de l’algocarburant sont de manière générale plutôt énergivores. C’est pourquoi on peut se demander si le biocarburant peut réellement être considéré comme le domaine de prédilection de l’exploitation des algues". De plus, certains gros industriels comme Lafarge ont estimé dans leur étude que le procédé devait être fortement amélioré pendant encore une dizaine d'année. Certains comme la compagnie pétrolière Exonmobile continuent à y croire sans vraiment mettre en marche une réelle révolution dans le milieu de l'énergie. Cette dernière a annoncé vouloir produire 10 000 barils de pétrole artificiel d'ici à 2025. Une goutte d'eau dans la mare quand on sait que rien qu'en France 1,6 millions de barils sont consommés chaque jour.

Enfin, la réputation sulfureuse de Bernard Stroïazzo-Mougin, le chercheur à l'origine de cette découverte, entretient de réelles zones d'ombre. À noter que l'entreprise a d'ailleurs fermé ces portes depuis 2014 suite à des problèmes de fraudes et de salaires impayés. Alors complot des grosses multinationales ou simplement un engouement trop rapide pour une innovation mal développée? À vous de juger.


Source: Le Monde



JE FAIS UN DON | JE SOUTIEN UN MÉDIA LIBRE ET INDÉPENDANT

Avec vos dons et abonnements nous plantons des arbres et finançons des projets éco-responsables


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN