La surface des villes pourrait être multipliée par 6 d’ici 2100

L’ONU prévoit une augmentation du taux de la population urbaine mondiale, passant ainsi de 55 à près de 70%. Ce phénomène d’urbanisation s’explique par des flux humains massifs venant des campagnes, et à destination des villes.


Bien que la superficie occupée par les villes ait connu une augmentation de 80% de 1985 à 2015, les chercheurs anticipent désormais une multiplication de 1,8 à 5,9 de cette surface d’ici 2100.


Si l’on s’en tient aux plus faibles estimations, la surface urbaine mondiale atteindrait 1,6 million de km², soit quasiment trois fois la superficie de la France métropolitaine.


Parmi les plus grands bouleversements: l’Afrique est le continent qui connaitrait la plus grande mutation démographique et achèverait son urbanisation d’ici à la fin du siècle sans rattraper pour autant la concentration urbaine américaine.


Néanmoins, ces prévisions restent peu précises en raison des évolutions sociétales, économiques, environnementales, et démographiques incertaines et des différentes perceptions des populations sur l’avenir.


Une région qui favorise le développement durable connaitra une plus faible urbanisation et se préviendra des problèmes inhérents: grignotage des terres agricoles et de la biodiversité, très fortes précipitations pouvant mener à des inondations côtières, disponibilité et qualité des réserves en eau douce et plus généralement le réchauffement climatique.


Aujourd’hui, les zones urbaines représentent seulement 3% de la surface terrestre, mais émettent près de 72 % des gaz à effet de serre.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne