L'unique girafe blanche femelle au monde et son petit ont été tués par des braconniers

C'est une bien triste nouvelle pour la diversité de la faune sauvage. Au Kenya, la seule girafe blanche femelle connue dans la monde ainsi que son petit ont été tués par des braconniers. Ces animaux extrêmement rares étaient l'un des emblèmes de la réserve de Garissa, située dans l'est du Kenya.


Il ne reste plus que les squelettes de ces deux animaux mythiques. Ce mardi, une association du Kenya a répertorié la mort de la seule girafe blanche femelle connue et de son petit dans la réserve de Garissa, à l'est du pays.


Selon les premières constatations, ils auraient été victimes de braconniers. Désormais, il ne reste plus qu'un seul représentant de cette espèce à la peau blanche si particulière et répertoriée dans aucun autre pays du monde.


"Nous sommes la seule communauté au monde qui s'occupe de préserver la girafe blanche", a déclaré Mohammed Ahmednoor, le directeur de l'association.


Pour autant, la couleur de ces girafes n'a rien à voir avec de l'albinisme. En effet, si ces animaux appartiennent à la même espèce "classique" de girafe, ils présentent en revanche les caractéristiques d'une condition génétique appelée leucisme, liée à un déficit des cellules pigmentaires.


Une particularité que l'on retrouve également chez certains tigres blancs.


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
evaneos terra darwin

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN