L’ouragan Lorenzo menace-t-il les côtes françaises ?

Dimanche, il est devenu «le cyclone le plus puissant jamais enregistré jusque-là au nord et à l’est du bassin Atlantique». C’est le record que détient désormais Lorenzo. Aujourd'hui rétrogradé en catégorie 2, l’ouragan, qui va continuer à faiblir, devrait avoir un impact limité sur la côte atlantique.



Né le 23 septembre au large de l’Afrique de l’ouest, ce cyclone cap-verdien a suscité l'attention ce weekend. Avec des vents atteignant plus de 250 km/h, ce dernier avait décroché la classification maximale de 5 faisant de lui «l’ouragan le plus puissant jamais enregistré» au nord comme à l’est de l’océan Atlantique. Du moins pour ce qui a été observé par les satellites depuis la fin des années 70.


Certaines prévisions météo annonçaient l’arrivée de l’ouragan Lorenzo sur la Bretagne et les côtes françaises en fin de semaine. Mais rassurez-vous, cela semble aujourd'hui ,peu probable. Si l'ouragan Lorenzo avait de quoi effrayer les habitants de la côte ouest de la France, selon les prévisions de météo France, le cyclone, qui va s'affaiblir dans les prochaines heures, ne devrait finalement pas toucher le pays.


« Il y aura une forte houle, mais pas de vague submersive, explique Sébastien Léas, prévisionniste à Météo France. Juste de quoi ravir les surfeurs ». Des vents importants, qui devraient toucher la côte ouest du pays dans la nuit de jeudi à vendredi, et perdurer dans la journée de vendredi.

Une trajectoire qui rappelle l'ouragan Ophélia en 2017:

Il y a deux ans, l'ouragan Ophélia avait déjà emprunté une trajectoire similaire, et avait été qualifié d' ouragan le plus puissant jamais observé au nord-est de l'Atlantique depuis le début des observations climatologiques. Il avait très durement touché la côte irlandaise. Lorenzo devait au départ être plus puissant et passer encore plus près des côtes qu'Ophelia. Il a finalement été rétrogradé lundi, et devrait contourner les Açores par l'ouest.


Ophélia puis Lorenzo, deux « exceptions », donc, en l'espace de deux ans seulement. Mais pas de quoi prévoir une multiplication des ouragans à l'est du bassin atlantique dans les prochaines années, selon Sébastien Léas. Ces phénomènes resteront exceptionnels.


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN