L'invention qui transforme le plastique en carburant

L'association Earthwake et Samuel le Bihan ont reçu le trophée Green Deal pour leur soutien à l'invention d'une machine capable de transformer les déchets plastiques en gazole et essence. C'est l'acteur français et Christofer Costes, un inventeur, qui sont à l'origine du projet baptisée Chrysalis. Un projet qui d'ailleurs ressemble à celui porté par Rémi Camus, à savoir Plastic to Oil. La machine capable de transformer les déchets est compacte, robuste et fait la taille d'un container. Un prototype qui aujourd'hui n'attend plus que de décoller et que les deux hommes souhaitent finaliser pour 2019.


Credit photo Twitter/@Tribuca

Christofer Costes, un chercheur autodidacte âgé de 35 ans à l'origine du prototype.


La démonstration de l'invention a été faite récemment à l'aide d'un prototype qui pour l'instant fonctionne en petites quantités. Un plus gros appareil devrait lui succéder lors de la mise en place finale dévoilée en 2019. Christopher Costes, l'homme à l'origine de cette idée est un jeune chercheur autodidacte de 35 ans, titulaire d'un BTS en électrotechnique. D'après lui la machine permettra de produire entre 30 à 50 litres de carburants avec 30 à 50 kilos de plastiques, le tout en seulement 1h20 de temps.


Un principe simple: Chrysalis chauffe à 450 °C, sous vide pour casser les molécules et les ramener à un état liquide. Avec cette technique de la pyrolyse, le plastique produit à partir de pétrole est ensuite converti en carburant, revenant en quelque sorte à son état d’origine. Un projet qu'il faut évaluer car le fait de chauffer à haute température nécessite une source d'énergie à calculer dans le bilan écologique global.

Elle s'adresse surtout aux pays émergents et aux populations isolées:

"Cette technologie n’est pas très écologique", admet François Danel, vice-président de l'association Earthwake. Il rajoute: "mais elle peut être très utile à la vie quotidienne de centaines de millions de personnes en Asie ou encore en Afrique, notamment pour la création d'emplois. Elle est destinée principalement à des pays émergents et des populations isolées, en attendant que les solutions solaires et éoliennes, plus propres, se diffusent".

En attendant le développement d'un plus gros prototype en 2019, les deux hommes continuent de promouvoir Chrysalis. Cette dernière a reçu le soutien, il y a quelques jours, du Conseil départemental des Alpes-Maritimes qui lui a remis un trophée Green Deal et lui a alloué une subvention de 50 000 euros.




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne