Japon: La pêche à la baleine fait son grand retour...

Malheureusement, en ce lendemain de Noël, les intentions de quelques pays du monde ne semblent pas avoir tant évoluées. Le Japon prépare sa nouvelle année d'une manière tonitruante. En effet, le pays du Soleil-Levant souhaite réautoriser la pêche à la baleine dite commerciale. Une nouvelle dramatique pour les derniers mammifères géants de la planète.


Un militant face à un baleinier japonais. Crédit photo: Greenpeace

C'est officiel! Le japon vient de se retirer, en ce 26 décembre, de la Commission Baleinière Internationale (CBI). Il s'agissait là de la dernière option pour le pays nippon afin de reprendre, comme il l'entendait, la chasse aux cétacés. Cette nouvelle fait grand bruit et étonne la plupart des détracteurs qui estiment que cette pratique est dépassée et ne peut plus être d'actualité dans un monde menacé par la sixième extinction de sa biodiversité. Le Japon rejoint ainsi le groupe très fermé des derniers pays "chasseurs de baleines" composé jusqu'à aujourd'hui de la Norvège et de l'Islande.


En janvier 2006, le Yushin Maru vient de blesser une baleine de six tirs de harpon. Elle n'est pas morte. Il faut maintenant la noyer. Crédit photo: Greenpeace

Cependant, les représentants du pays ont tenu à spécifier que le Japon s'abstiendrait d'aller "dans les eaux de l’Antarctique ou dans l’hémisphère Sud", a précisé le représentant de l’exécutif, Yoshihide Suga. Il rajoute: La pêche sera "limitée aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive" du pays. Quoiqu'il en soit cette nouvelle autorisation devrait faire des dégâts dans les rangs des différentes espèces de cétacés.


Pour les associations et les ONG qui s'opposent à ce genre de pratique, cette décision japonaise est fortement condamnable. "Il est clair que le gouvernement tente de faire passer cette annonce en douce à la fin de l’année, loin des projecteurs des médias internationaux, mais le monde n’est pas dupe. La décision du Japon est en décalage complet avec la communauté internationale, et fait fi de la nécessité de protéger nos océans et ces créatures majestueuses" souligne Greenpeace.


Pour autant, il est important de rappeler que le Japon n'a jamais réellement arrêté la pêche à la baleine même après le moratoire international de 1986. En effet, le pays utilise une faille l'autorisant à la chasse à des fins de recherche. Quoiqu'il en soit, des centaines voir des milliers de baleines se retrouvent sur les étals des marchés japonais depuis maintenant des décennies.




A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN