Guyane: La Montagne d'or, nouvelle catastrophe écologique en Amazonie?

Mis à jour : 12 déc. 2018

À l'instar de la politique économique de la France, notre modèle écologique laisse de plus en plus à désirer. Les français et plus précisément les guyanais sont désormais pendus aux lèvres du gouvernement qui devrait annoncer très prochainement si le projet "Montagne d'Or" en Guyane verra finalement le jour.


site d'orpaillage illégal en Guyane, crédit photo: WWF France

C'est un véritable désastre environnemental que s'apprête à affronter la population locale de Guyane. Lancé depuis maintenant quelques mois, le projet "Montagne d'Or" est pour le moins controversé. Selon certaines études, une quantité astronomique du minerai tant convoité reposerait en paix dans les sous-sols d'une partie de l'Amazonie. Une aubaine pour les multinationales du secteur comme le groupe russe Nordgold et le géant canadien Colombus Gold mais certainement pas pour les communautés autochtones de la région.


Les mines d'or sont parmi les plus polluantes au monde sans compter que les accidents industriels sont vite arrivés. On peut notamment mettre en exergue la situation de crise sanitaire vécue par certains habitants de l'Aude depuis l'exploitation active pendant plusieurs années de la mine de Salsigne. Mais ce n'est pas tout... En 2000, en Roumanie, le barrage de Baia Mare s'effondre, laissant s'échapper des milliers de litres de cyanure et de métaux lourds dans les cours d'eau du pays mais aussi de la Hongrie et de la Serbie. La pire catastrophe écologique en Europe après Tchernobyl. Vous avez bien compris... Outre un gigantesque trou de plus de 200 mètres de profondeur, le tout sur une surface équivalente à 32 stades de France, c'est bien le processus d'extraction qui pose problème. En effet, l'utilisation du cyanure est toujours d'actualité en France. Mais ce n'est pas le cas partout en Europe. Que ce soit l'Allemagne, la Hongrie, la République Tchèque et d'autres, ces pays ont décidé depuis plusieurs années d'interdire ce procédé et l'utilisation de ces substances. Il est prouvé scientifiquement que le cyanure ou encore le mercure empoisonnent la terre durant des milliers d'années, participent à l'extinction animale et florale mais aussi encouragent au développement de nouvelles maladies chez l'humain.



Le projet de cette mine à ciel ouvert est particulièrement inquiétant pour la population locale. Plusieurs pétitions comme #Stopmontagnedor lancées par des ONG comme WWF qui luttent depuis des mois pour pousser l'État à refuser le projet. Cette exploitation suppose de déforester plus de 600 hectares de forêt, sans compter l'utilisation massive d'énergies nécessaires à son fonctionnement. Au final, les experts prévoient une augmentation de 50% des gaz à effet de serre dans la région. Située à la lisière d'une réserve biologique protégée et à seulement quelques kilomètres de Saint-Laurent-du-Maroni, cette mine pourrait bientôt voir le jour. Chose historique: Plusieurs personnalités politiques ont demandé un référendum citoyen sur la question. Rappelons que plus de 75% des guyanais s'étaient opposés à ce projet dès le départ.


Le gouvernement par l'intermédiaire de son ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé, il y a plusieurs semaines, qu'une partie du projet devait être remanié pour permettre sa mise en place. La réponse définitive du gouvernement devrait se faire dans les jours à venir. Une décision qui risque de "livrer un pan entier de forêts primaires de Guyane à un consortium russo-canadien pour (...) un quart de siècle" souligne le collectif citoyen.


Soutenez les associations et ONG sur www.stopmontagnedor.com


Dossier complet sur la "Montagne d'Or" dans le magazine Terra Darwin n°2




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne