Greta Thunberg dénonce l'attitude déplacée de ses détracteurs


Dans un message posté sur les réseaux sociaux, la jeune suédoise confie ne pas comprendre «pourquoi des adultes choisissent de passer leur temps à se moquer et à menacer des adolescents qui prônent la science, alors qu’ils pourraient faire quelque chose de bien à la place».


Greta Thunberg pendant son discours de lundi à l’ONU

Greta Thunberg s'est déplacée cette semaine à New York pour interpeller les dirigeants du monde entier concernant leur inaction face au changement climatique. Son discours fortement médiatisé à depuis été la cible d’innombrables critiques.

La jeune militante est investie dans la cause environnementale depuis maintenant plus d'un an. Habituée aux critiques depuis le début de son combat, c’est un véritable déferlement qui s’opère depuis son discours de lundi à l’ONU, dans lequel elle interpelle les dirigeants de la planète en leur demandant : « comment osez-vous ? ».


Ce message percutant a laissé peu de monde indifférent, mais le résultat obtenu est bien loin de celui auquel elle s’attendait. Souhaitant des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique, Greta Thunberg a surtout récolté une pluie de critiques et de moqueries, notamment de la part de Donald Trump.


« Je suppose qu’ils doivent simplement se sentir menacés par nous »

Suite à cette avalanche de critiques, la jeune activiste a décidé de répondre sur les réseaux sociaux à ses « haters ». Dans un message partagé sur Instagram, Twitter, et Facebook, elle explique son incompréhension face aux critiques gratuites à son encontre.


"Nous y revoilà…. Comme vous l’avez peut-être remarqué, les « haters » sont plus actifs que jamais – ils s’en prennent à moi, à mon apparence, à mes vêtements, à mon comportement et à mes différences."


"Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi des adultes choisissent de passer leur temps à se moquer et à menacer des adolescents et des enfants qui prônent la science, alors qu’ils pourraient faire quelque chose de bien à la place. Je suppose qu’ils doivent simplement se sentir menacés par nous."


"Mais le monde se réveille. Rendez-vous dans la rue ce vendredi ! " Conclut la jeune fille de seize ans.

En effet, pour faire face aux critiques, elle pourra toujours compter sur les milliers de jeunes qui marchent à ses côtés tous les vendredis. Selon son compte Instagram, plus de 6 300 événements ont eu lieu pour le moment dans plus de 170 pays.


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN