Glyphosate: Bayer décidé à se montrer plus dur envers les plaignants

À l'instar de certains chefs d'entreprises peu scrupuleux, le directeur général de la "multinationale du glyphosate", le groupe Bayer, a annoncé récemment qu'il entendait durcir le bras de fer avec les plaignants. Pour rappel, plus de 52 000 personnes, rien qu'aux États-Unis, ont porté plainte contre le géant allemand et son produit phare à base de glyphosate, le Roundup.


Malgré un bon début d'année, le groupe Bayer n'entend plus donner son argent aussi facilement.


Après plusieurs procès retentissants aux États-Unis, ayant d'ores et déjà coûté plusieurs centaines de millions de dollars à la multinationale, le directeur général du géant allemand, Werner Baumann, a récemment annoncé qu'il souhaitait durcir le bras de fer avec les plaignants.


Plus incroyable encore, Werner Baumann explique cette décision par "le contexte d’une récession imminente et compte tenu, en partie, des défis considérables en matière de liquidités". Entendez que la crise du coronavirus est passée par là.


Avec la pandémie, les médiations entre plaignants et le groupe ont pris un peu de retard. Quoi qu'il en soit, le directeur général de Bayer a tenu à souligner que "l'entreprise n’envisagera un accord que s’il est financièrement raisonnable".


Difficile à croire quand on sait que le glyphosate est aujourd'hui suspecté de nombreux cas de cancers à travers le monde.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne