Fonte des glaces au Groenland: un nouveau rapport qui fait froid dans le dos

Les scientifiques du monde entier semblent unanimes quant aux conséquences du réchauffement climatique sur les zones polaires. Ce lundi, une nouvelle étude est venue confirmer les inquiétudes de nombreux chercheurs. On apprend que le Groenland perdrait en moyenne chaque année 6 fois plus de glace que dans les années 80.


Les morses subissent violemment le réchauffement climatique et la fonte des glaces. Crédit photo: Wildestanimal

Chacun sait plus ou moins aujourd'hui sur la planète que la fonte des glaces s'est accélérée depuis quelques décennies. Cependant, les glaciologues ont désormais les moyens techniques et scientifiques de "remonter le temps" et donc de connaître avec précision l'étendue des dégâts notamment au coeur des zones polaires.


Dans une étude parue ce lundi 22 avril, des chercheurs issus de différentes universités à travers le monde (Californie, Grenoble, Copenhague, Utrecht) ont mis en évidence un bouleversement climatique majeur au Groenland depuis les années 70 (au moment des premiers relevés satellites). "Quand on regarde sur plusieurs décennies, il vaut mieux s'asseoir sur sa chaise. Cela fait un petit peu peur de voir à quelle vitesse ça change" s'alarme Éric Rignot, professeur à l'Université de Californie et coauteur du rapport.


Parce que les techniques de mesure et le relevé des résultats sont extrêmement soporifiques, sachez simplement que cette étude, parue dans les comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), montre que le Groenland a gagné en moyenne 47 gigatonnes de glace par an dans les années 70 avant de perdre un volume équivalent dans les années 80 et 90. Mais en 2000, la fonte des glaces s'accélère et atteint des records impensables, à savoir 187 gigatonnes de glace par an.


En 2010, les chiffres s'envolent. À notre époque, les glaciologues estiment que nous perdons chaque année en moyenne 286 gigatonnes de glace du Groenland, autrement dit 6 fois plus, qu'il y a 30 ou 40 ans.


Outre le problème d'un changement climatique devenu incontrôlable, la fonte de ce territoire de glace du bout du monde serait à l'origine d'une montée du niveau des océans de 13,7 millimètres depuis 1972.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne