Faut-il légaliser le cannabis en France?

Face à l’échec cuisant d’une politique répressive menée contre le cannabis par le gouvernement français depuis plus de 50 ans, des députés, des professionnels de santé, mais aussi des scientifiques demandent que la substance si controversée soit enfin légalisée. Loin de vouloir encourager une augmentation de la consommation, ces derniers souhaitent avant tout prendre le problème en main, aussi bien sur un plan sanitaire que sécuritaire ou encore économique. Si le constat d’une situation devenue incontrôlable semble faire consensus parmi les experts, sachant que la France est le premier pays de consommateurs en Europe, tous ne partagent pas l’idée que la légalisation soit la solution. Retour sur un débat houleux qui dure depuis plus de 20 ans.


SONDAGE TERRA DARWIN - VOUS POUVEZ VOTER



Illustration d'une personne fumant un joint contenant du cannabis. Crédit photo: Photolona

Le constat est affligeant: malgré l’une des politiques les plus répressives d’Europe en matière d’usage de cannabis, la France est le premier pays consommateur du Vieux Continent. Dans ces circonstances, plusieurs élus, soutenus par un appel de 70 personnalités dans L’Obs mi-juin dernier, ont décidé de proposer une loi visant à légaliser cette substance et à créer une «entreprise d’État du cannabis» (SECA). Une légalisation appuyée par près d’un Français sur deux selon une enquête de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT), et également plébiscitée par le Conseil d’analyse économique, rattaché au Premier ministre, Édouard Philippe.


Pour réellement comprendre le débat qui est en jeu, il convient de s’intéresser aux différents points de discorde, à commencer par la question sanitaire. «Je ne peux plus accepter de laisser 5 millions de personnes prendre des risques inconsidérés avec leur santé. On confie à des réseaux criminels l’approvisionnement de leurs produits, et on a constaté de graves dérives qui se font au détriment des consommateurs. Soit c’est le psychotrope (une molécule du cannabis appelée THC) qui est de plus en plus puissant, soit le produit est coupé avec du plastique, du caoutchouc ou du verre pilé. Au final, la personne croit consommer quelque chose de naturel alors qu’elle ingère des produits chimiques» nous explique François Michel Lambert, député de la 10ème circonscription des Bouches-du-Rhône et auteur de la récente proposition de loi sur la légalisation du cannabis en France. Son constat fait également écho au travail de longue haleine mené depuis des années par la Sénatrice de Paris (EELV) Esther Benbassa. «Aujourd’hui, c’est un problème de santé publique. Avec la légalisation, nous allons pouvoir prendre le problème en main, en organisant des campagnes de prévention et un accompagnement des consommateurs», nous dit-elle.


Pour autant, ce projet fait face à de virulentes oppositions, notamment de la part de certains membres de l’Académie de Médecine comme Jean Costentin, pharmacologue et professeur émérite à l’université de Rouen. «Le cannabis est une drogue ; sa toxicité physique est supérieure à celle du tabac ; il est très délétère pour la grossesse et pour l’enfant qui en naîtra ; c’est un grand perturbateur du psychisme, à un niveau qui se situe au-delà de celui de l’alcool. Ayant désormais une bonne connaissance des méfaits des drogues licites, et constatant notre incapacité à s’en affranchir, qui peut imaginer en conscience de leur adjoindre le cannabis».


Retrouvez le dossier dans son intégralité dans notre magazine Terra Darwin n°5 disponible en kiosque chez votre marchand de journaux

ou sur notre site web




A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne