Espace: Un premier tremblement martien détecté sur la planète rouge

Mis à jour : 3 mai 2019

C'est tout simplement inédit! Le sismomètre français SEIS a détecté le 6 avril dernier ce qui pourrait être un "battement de coeur" de la planète rouge. Entendez par là que Mars aurait une activité sismique quasi semblable à la Lune et la Terre. Malgré l'excitation procurée par cette découverte et l'engouement de la communauté scientifique, les chercheurs restent mesurés. Il faut désormais analyser les données avec précision afin de certifier que ce son provient réellement des entrailles de Mars.



Illustration de la sonde InSight sur Mars. Crédit photo: Nasa / JPL Caltech

Le sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure), conçu par le Centre national d'études spatiales (CNES) à Toulouse, vient de remplir sa mission avec succès. Ce dernier avait pour objectif d'enregistrer d'éventuels tremblements martiens.


Déposé sur la planète rouge par la sonde InSight de la Nasa le 19 décembre 2018, le SEIS a détecté le 6 avril dernier ce qui pourrait être un "battement de coeur" de cette planète vieille de plusieurs milliards d'années. Le CNES, à l'origine du projet, parle d'un "signal sismique faible mais distinct, semblable aux signaux sismiques captés à la surface de la Lune lors des missions Apollo".


Vue de l'intérieur du sismomètre SEIS. Crédit photo: Nasa

Certains chercheurs à l'image de Bruce Banerdt, responsable scientifique de l'InSight, n'ont plus de doute. Ce signal baptisé Sol 128, en raison de sa découverte le 128e jour de la mission, est une vraie révolution. "Jusqu’à présent, nous avons collecté des bruits de fond, mais ce premier séisme marque la naissance officielle d’une nouvelle discipline: la sismologie martienne". Pour Philippe Lognonné, en charge du SEIS, "c’est formidable d’avoir enfin le signe qu’il existe encore une activité sismique sur Mars. Nous sommes impatients de pouvoir communiquer des résultats détaillés, dès que nous aurons étudié de plus près et modélisé nos données".


Il est important de préciser que pour le moment, rien ne permet avec certitude d'affirmer que ce signal provient des profondeurs de Mars. Plusieurs hypothèses sont encore discutées même s'il est vrai que l'activité sismique reste la piste privilégiée, notamment par le CNES et la Nasa.


Quoi qu'il en soit, cette découverte devrait permettre d'en apprendre davantage sur Mars ainsi que sur sa géologie. La planète rouge conserve encore bien des mystères...






A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN