Espace: après la lune en 2024, la NASA vise Mars dès 2033

Le retour d'astronautes américains sur la Lune initialement prévu pour 2028 vient d’être avancé de quatre ans, depuis que Donald Trump, agacé par la lenteur de la Nasa, a annoncé son désir de voir les Américains sur la satellite plus tôt que prévu. L'agence spatiale a confirmé que ce retour vise à préparer l'arrivée du premier humain sur la planète rouge en 2033.

Edwin E. Aldrin Jr. pose à côté du drapeau américain déployé sur la lune lors de la mission Apollo 11.

Lors d'une audition au Congrès américain, l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine a déclaré : "nous voulons réussir à atterrir sur Mars en 2033 ". Il a poursuit : "nous pouvons avancer l'atterrissage sur Mars en avançant l'atterrissage sur la Lune. La Lune est le banc d’essai ".


La NASA veut apprendre à extraire et à utiliser les tonnes de glace présentes au pôle sud de la Lune. "La glace d'eau représente l'air à respirer, l'eau à boire, et le carburant", a déclaré Bridenstine. "L'intention, bien sûr, n'est pas seulement d'amener les humains à la surface de la Lune, mais de prouver que nous pouvons vivre et travailler sur un autre monde".


Cependant, beaucoup d'experts et d’élus du Congrès pensent que la NASA ne pourra pas tenir ce nouveau délai en raison des retards pris pour le développement de la fusée qui servira lors des prochaines missions lunaires : le Space Launch System ou " SLS ", construite par Boeing. Il faut savoir qu'une mission pour Mars dure au moins deux ans. En effet contrairement à un trajet aller simple pour la Lune qui ne dure que trois jours, pour Mars il faut compter six mois.


L'aller et le retour sur Mars doivent être étudiés en amont. En effet, les astronautes ne peuvent atterrir sur la planète rouge que si elle se trouve du même côté du Soleil que la Terre, soit tous les 26 mois environ (2031, 2033, etc.).

Eddie Bernice Johnson, président du comité de la Chambre sur la science, l’espace et la technologie, a demandé à Bridenstine de s'arrêter sur un budget concernant ce nouveau planning. Le chef de la NASA se donne jusqu'au 15 avril pour présenter sa demande de financement.


Si la NASA vise 2033, elle devra fournir beaucoup d'efforts pour tenir ses engagements, car SpaceX, une entreprise américaine travaillant dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial a clairement dit qu'elle visait également Mars pour 2024.



A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
evaneos terra darwin

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN