En Vendée, un maire a supprimé les poubelles publiques pour lutter contre la pollution sauvage

Si la démarche peut sembler paradoxale, voire complètement inconsciente au premier abord, elle est en réalité réfléchie et surtout efficace pour le moment. Depuis 2018, la commune de Saint-Hilaire-de-Riez sur la côte vendéenne a décidé de supprimer la totalité des poubelles publiques présentes dans la municipalité. L'idée de cette expérimentation intitulée "zéro poubelle" est toute simple: faire comprendre aux particuliers et aux entreprises qu'ils sont propriétaires et donc responsables de leurs déchets.


Illustration de poubelles publiques qui débordent. Crédit photo: Hadrian

Face à l'augmentation criante des actes d'incivilité notamment en ce qui concerne la gestion des déchets personnels, le maire de Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée n'a pas souhaité faire les choses à moitié. Depuis 2018, plus aucune poubelle publique n'est disponible dans la commune.


Crédit photo: Mairie Saint-Hilaire-de-Riez

Un véritable tour de force surtout quand on sait que le village de 10 000 habitants accueille plus de 100 000 personnes pendant la saison estivale. Pour autant, n'allez pas croire qu'il s'agit là d'une simple mesure visant à réaliser des économies dans le budget communal. En effet, suite au passage de la commune à une redevance incitative sur les déchets ménagers (plus vous sortez votre poubelle, plus vous payez), certains conseillers municipaux craignaient que les particuliers déposent leurs déchets dans des poubelles publiques.


De plus, comme l'indique le maire Laurent Boudelier "aucun tri n'est fait dans les poubelles des communes. Tout part à l'enfouissement, rien n'est recyclé. Le meilleur moyen de recycler, c'est de gérer soi-même ses poubelles".


Entendez par là que les habitants doivent désormais garder leurs déchets en main jusqu'à ce qu'ils rentrent chez eux et qu'ils puissent les trier convenablement. Une responsabilisation qui porte d'ores et déjà ses fruits. Selon les premières enquêtes, le nombre de déchets ramassés sur l'espace public est passé de 55 tonnes à 15 tonnes en quelques mois.


Également, la commune affirme "qu'il y a moins de déchets dans la nature" et donc de pollution sauvage. Toutefois, plusieurs groupes se sont formés sur Facebook pour demander le retour des poubelles dans le village.





A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne