France: l'huile de palme sort de la liste des biocarburants!

Voilà une bonne nouvelle. Afin de booster le plan de lutte contre la déforestation importée, l'Assemblée nationale a adopté un amendement mettant fin à l’avantage fiscal dont bénéficiait l'huile de palme en tant qu'agrocarburant. C'est Bruno Millienne, un député Modem qui est à l'origine de cet amendement. Une décision qui va déstabiliser la “bioraffinerie” Total de la Mède dans les Bouches-du-Rhône et va à l’encontre de l’avis du gouvernement comme celui du Sénat.


Une plantation d'huile de palme en pleine expansion. Crédit photo: Ulet Ifansasti / Greenpeace.

L'huile de palme, le pire carburant sur un plan écologique.


Ce carburant trois fois plus nocif pour le climat que n’importe quel carburant fossile, est la première cause de déforestation liée à l'huile de palme. Cette dernière, dont la production ravage les forêts tropicales et dont les plantations s’étendent à travers le monde, en dépit des habitants et animaux, ne sera désormais plus considérée comme un agrocarburant en France!


Aujourd’hui, 75 % de l’huile de palme consommée sur le territoire Français se trouve dans les carburants!


Jusqu'à maintenant l'huile de palme profitait d’une réduction de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) mais grâce à la dernière décision prise par l'Assemblée nationale, cette disposition prévue pour encourager le développement des biocarburants, ne profitera plus à l’huile de palme. Une décision qui va déstabiliser la bioraffinerie Total La Mède: Pour le géant pétrolier, Total, qui avait obtenu l’autorisation d’importer jusqu’à 450 000 tonnes d’huile de palme pour sa nouvelle bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône) dont la production de biodiesel est reportée en 2019, c'est une mauvaise nouvelle. Cette décision pèsera probablement lourdement sur la rentabilité du site. En dépit de Total, les députés auteurs de l'amendement ont tranché sur le fait que les carburants à base d'huile de palme «ne sont pas des biocarburants».

"Cela fait quinze jours que l’on se bat pour expliquer pourquoi on fait la transition énergétique, pourquoi on rajoute de la taxe carbone, pourquoi on augmente la taxe sur le gazole. Et quand on veut faire du carburant propre en France, on garde l’huile de palme. L’huile de palme, c’est plus nocif que l’essence", a estimé Bruno Millienne. Selon lui et les députés qui ont déposé l'amendement adopté, les carburants à base d'huile de palme «ne sont pas des biocarburants et sont une aberration écologique et fiscale ». Une décision prise en compte qu'à partir de 2020. Mais Clément Sénéchal, chargé de campagne climat et forêts à Greenpeace France, souligne que si les députés ont voté en faveur de cette disposition, elle ne sera prise en compte qu'à partir de janvier 2020 seulement. «Cela signifie qu'elle sera rediscutée lors du prochain projet de loi de finances pour l’année 2020 », explique-t-il. On comprend donc que rien n'est fait selon lui.




A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN