En 10 ans, la population d’ours a doublé en Slovénie

La Slovénie, située à l’est de l’arc alpin, est un des très bons élèves européens dans la gestion de sa faune et de sa flore, et notamment pour les ours. Le nombre de spécimens peuplant les forêts alpines du petit pays d’Europe centrale a doublé depuis dix ans pour atteindre le millier d’individus.

Il y a plus de 1000 ours en Slovénie. Crédit photo : Gudkov Andrey

Après avoir été au bord de l'extinction au début du XXe siècle, les populations d'ours s'épanouissent de nouveau en Slovénie en raison des efforts de conservation déployés par les autorités depuis les années 1930, ils sont aujourd’hui un peu plus d’un millier de spécimens, ce qui est mieux que dans les autres pays d’Europe de l’ouest ou centrale mais quand même derrière les pays scandinaves (environ 4000 ours) et la région des Carpates (6000 ours).

L'ours slovène, un produit d'exportation

L'ours slovène est même devenu un produit d'exportation: une vingtaine d’individus ont été transférés depuis la Slovénie vers la partie française du massif des Pyrénées, dans le département du Béarn principalement, pour garantir la survie de l'espèce.

Ce programme de réinsertion, qui a duré de 1996 à 2006, a permis de préserver l’ours brun sur le territoire français, avec aujourd’hui une quarantaine d’ours dans les Pyrénées.

La Slovénie, un pays très proche de la nature


D'une superficie légèrement plus petite que la Bretagne, la Slovénie, avec deux millions d'habitants, compte donc vingt-cinq fois plus d'ours que la France, avec 1000 individus contre une quarantaine.

Il faut dire que les slovènes sont très attaché à la richesse de leur nature, à son potentiel touristique, sur lequel ils basent est une grande part de leur économie. Ils plébiscitent la présence des ours dans leur environnement, même s'ils souhaitent que leur nombre soit régulé, et leur présence proche des logements limité.


La population d’ours bruns est surveillée par l’organisme européen Dinalp Bear


Des initiatives ont donc été prises pour réguler sans dérégler le fonctionnement de l’espèce. Les poubelles des villages, les bennes municipales ont été remplacées par des conteneurs en métal, et les pertes de bétail sont systématiquement compensées.

Les abattages face à une menace sont très limités, comme le prouve l’évolution de la population d’ours bruns en Slovénie, qui continue d’augmenter, selon l’organisme Dinalp Bear.

Cet organisme européen étudie le comportement et l’évolution de l’espèce, notamment dans la partie est du massif alpin, autour de la Slovénie, dans le sud-Tyrol et les Dolomites en Italie, dans le massif des Alpes Juliennes et du Triglav en Slovénie, ou encore dans le massif des Alpes Dinariques qui s’étend du sud de la Slovénie puis sur toute la côte adriatique de la Croatie.


A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne