Des pluies torrentielles ravagent Rio et tuent 6 habitants

Le jeudi 7 février, des pluies torrentielles se sont soudainement abattues sur la capitale brésilienne. 153,2 mm d’eau sont tombés en 4h, soit la moitié des précipitations attendues au cours de tout le mois de février. Le bilan est lourd; des quartiers sont détruits et 6 personnes ont perdu la vie à cause des intempéries et des vents violents.


Les pluies torrentielles qui sont tombées sur Rio ont décimé beaucoup de quartiers de la ville; 80 000 foyers vivent sur des zones considérées comme "à risque". Crédit photo: Pell

C’est un scénario catastrophe qu’a vécu la ville de Rio le jeudi 7 février. Un glissement de terrain à Rosinha, la plus grande favela de Rio, qui surplombe les quartiers aisés, a fait 1 mort. Un mur écroulé dans la favela de Vidigal a fait un autre mort. À Barra de Guaratiba, l’effondrement d’une maison a causé 2 morts. Un autre glissement de terrain a mis à mal la piste cyclable construite en 2016 à l’occasion des Jeux olympiques de 2016; située sur une corniche, elle s’est effondrée alors qu’un bus y circulait. 2 morts sont à déplorer. À Copacabana, les vents ont soufflé à plus de 110km/h, la mairie a recensé 170 chutes d’arbre. Dans un hôpital de Barra da Tijuca, le plafond subit d’importantes fuites, au-dessus des lits des patients. Sur les réseaux sociaux ont aussi circulé des images d’un hôtel de luxe inondé, où l’on peut voir des fauteuils flotter et des employés avec de l’eau jusqu’aux cuisses.


De nombreuses zones sont à risque dans Rio; le sol est gorgé d’eau. Les autorités redoutent d’autres chutes d’arbres et glissements de terrain, et demandent à la population de quitter ces zones à risques, où plus de 80 000 familles vivent. Le maire de la ville déplore que des sommes astronomiques aient été dépensées pour organiser de grands événements comme le Mondial 2014 ou les Jeux olympiques 2016, en laissant la population de côté; investir cet argent dans une urbanisation récurée auraient pu éviter un tel drame.


Il a décrété l’état de crise, le niveau d’alerte le plus élevé, ainsi que 3 jours de deuil officiel. Les habitants s’affairent d’ores et déjà à nettoyer eux-mêmes les dégâts causés par les pluies torrentielles. En parallèle, Rio venait de vivre sont mois de janvier le plus chaud depuis 1922, avec des températures moyennes avoisinant les 38°C.  


#rio #riodejaneiro #etatdecrise #catastrophenaturelle #pluies #pluiestorentielles #glissementsdeterrain #bresil #international #actu #terradarwin

A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN