Coca-Cola: la multinationale accusée de truquer les résultats de la science

Plusieurs études inédites viennent d'être publiées ce mercredi 8 mai dans le Journal of Public Health Policy et dans les rubriques du Monde. Des chercheurs et des journalistes se sont intéressés aux contrats très opaques qui lient certaines universités scientifiques américaines, canadiennes et françaises avec le géant mondial du soda. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la transparence n'est pas vraiment à l'ordre du jour chez Coca-Cola. En effet, la multinationale financerait des professionnels de santé et des chercheurs pour cacher les risques sanitaires liés à la consommation de ses produits.

Il y a environ 35g de sucre dans chaque canette de Coca-Cola. Crédit photo: Solar22

C'est un phénomène qui n'est pas propre au secteur des boissons sucrées! On sait depuis des décennies que les grandes multinationales soutiennent financièrement une bonne partie des recherches scientifiques. Par contre, ce que l'on ignorait jusqu'ici, ce sont les détails et les points de contrats, parfois extrêmement dissimulés, qui lient ces chercheurs avec ces entreprises.


À l'origine, cette découverte est due à un geste de transparence inédit de Coca-Cola. Plus de 87 000 documents de la firme, obtenus par le biais de la liberté d'information, ont pu être analysés et décortiqués. Les chercheurs ont alors découvert des clauses contractuelles qui permettent à la multinationale de supprimer des résultats scientifiques critiques à son encontre, mais aussi de modifier ce qu'elle juge tout simplement inutile.


«Il est certainement vrai que les contrats que nous avons trouvés permettent d'annuler des développements ou conclusions défavorables avant leur publication», a déclaré Sarah Steele, auteure principale du rapport, chercheuse au département de politique et d'études internationales de l'Université de Cambridge. "En fait, notre étude suggère que des recherches importantes pourraient ne jamais voir le jour et que nous ne le saurions jamais" ajoute-t-elle.


L'objectif de cette manoeuvre selon les experts est de détourner le débat. Dans ces conditions, l'augmentation mondiale du taux de diabétiques et d'obèses n'est plus due à la consommation inhumaine de sucre, présent à haute dose dans les boissons de la marque, mais bien à un manque d'activité physique. Entendez par là que pour certains scientifiques financés par le géant du soda, rien ne vous empêche de boire quotidiennement des litres de Coca-Cola, à partir du moment où vous faites un peu de sport.


Difficile de croire en l'impartialité de ces résultats. Ce discours faussé entretient, malheureusement, le flou autour des risques pour la santé, notamment des plus jeunes, à boire régulièrement de tels produits. À titre d'information, selon Le Monde, Coca-Cola aurait dépensé plus de 8 millions d'euros rien qu'en France depuis 2010 pour commander des études à des chercheurs peu scrupuleux...





A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne