Climat: Les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter en 2018



Oubliez l'Accord de Paris... Il n'est déjà plus d'actualité. Les dirigeants du monde se sont lancés récemment dans une énième COP. Vous savez la fameuse réunion planétaire sur le climat. Ils étaient environ 200 pays à s'engager une nouvelle fois à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. Difficile à croire, sachant que la quasi-totalité d'entre eux, y compris la France, n'ont pas su tenir leurs précédents engagements de la COP 21.


En effet, les scientifiques sont formels. La plupart des pays du monde continuent d'émettre abondamment et régulièrement du CO2 dans l'atmosphère. Pire, les émissions augmentent d'années en années. Alors qu'un soupçon d'espoir avait retenti en 2015 avec notamment la stabilisation des émissions entre 2014 et 2016, les bonnes résolutions ont rapidement été mises à la poubelle et les vieilles habitudes ont vite repris le dessus. Rien d'étonnant en soi me direz-vous. Les industries du charbon, du pétrole et du gaz ne se sont jamais aussi bien portées. Leurs utilisations augmentent de manière exponentielle depuis quelques années, dû, comme certains chercheurs le prédisaient, à l'émergence d'une classe moyenne mondiale souhaitant toujours plus d'énergie.


C'est un des problèmes majeurs de nos sociétés. On n'intègre pas assez l'économie d'énergie dans nos modes de vie. Désormais chacun veut consommer et toujours plus. Difficile d'imaginer dans ce cas, la décarbonisation des différentes régions du monde. Les énergies renouvelables ne nous permettront pas de continuer à vivre comme nous le faisons aujourd'hui dans les pays dits développés.


Ces pays qui ne jouent pas le jeux!


Dans la classe des mauvais élèves, on a tendance à retrouver les mêmes étudiants d'années en années. En effet, il ne faut pas oublier que les deux plus gros pollueurs de la planète restent la Chine et les États-Unis et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils se battent avec acharnement pour conserver leur position de leader de l'ancien monde.


La Chine va voir ses émissions augmenter de 4,7% cette année tandis que les États-Unis devraient enregistrer une plus-value de 2,5% par rapport à 2017. Enfin, un petit dernier rentre sur le podium: l'Inde va voir ses émissions s'envoler avec une augmentation de 6,3%. Cela est dû en grande partie au développement du pays principalement tourné vers le charbon. Pour autant, les pays européens ne sont pas exempts de tout reproche. Malgré une légère décroissance de 0,7% cette année, il faut noter que la France continue d'émettre toujours plus (2% de plus en 2017). Pour autant, certains pays du vieux continent souhaitent montrer l'exemple. C'est le cas notamment du Danemark, du Royaume-Uni et des Pays-Bas qui continuent d'émettre de moins en moins.


En conclusion, les émissions mondiales de C02 dans l'atmosphère ont enregistré une progression de plus de 2% cette année. Nous atteignons des seuils critiques de pollution aggravés et les experts ont du mal à rester optimistes quant à l'avenir. Notre trajectoire ne change pas. Les prévisions annoncent un réchauffement climatique cataclysmique de plus de 3% d'ici 2100.






A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne