Climat: Des ONG attaquent l'État français en justice pour son inaction

Décidément, on ne sait plus quoi faire dans le milieu associatif pour sensibiliser le gouvernement aux problèmes climatiques persistants. Face à l'immobilité presque fataliste des responsables du pays, la seule solution encore envisageable, semble être de contraindre ces derniers par le biais de la justice.



Ce lundi 16 décembre, le président de la République, son Premier Ministre ainsi que quelques membres du gouvernement ont reçu un courriel d'une quarantaine de pages, plutôt atypique, et qui par conséquent ne devrait pas aller aux oubliettes si facilement. En effet, plusieurs associations environnementales telles que la Fondation pour la Nature et l'Homme, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France, souhaitent désormais engager un recours devant le tribunal administratif de Paris, contre l'État français, pour "carence fautive". Entendez par là que ces quatre ONG dénoncent le manque de mesures concrètes afin de protéger l'environnement, la santé et la sécurité humaine comme il l'est stipulé dans la Constitution Européenne ainsi que dans la Convention des droits de l'Homme.


Entre la disparition de la biodiversité avec la sixième extinction de masse, la fonte des glaces sur les pôles, le développement de pathologies liées à la pollution, la dégradation de la qualité de l'air, le réchauffement climatique... La liste est longue. Pour autant, quelques jours après la fin de la COP 24 en Pologne et le discours exceptionnel d'une suédoise, Greta Thunberg, de seulement 15 ans face aux dirigeants du monde, rien ne change. Les Accords de Paris ne sont même plus respectés. Pire, les nouvelles mesures votaient lors de cette dernière réunion mondiale sur le climat ressemblent à un feu de pacotille au vu de l'étendue du problème. "Les moyens d’actions traditionnels pour peser sur l’exécutif et le législatif semblent épuisés ; il nous reste la justice pour seul levier" souligne Marie Toussaint, présidente de Notre Affaire à Tous.


À noter que ce genre de recours contre l'État n'est pas une première en Europe. L'ONG Urgenda a fait plier le gouvernement hollandais il y a 3 ans, obligeant ce dernier à réduire drastiquement ses émissions de C02 et ce indépendamment des décisions prises par l'Union Européenne. Espérons que cette affaire pousse rapidement la France à évoluer vers une "vraie" transition énergétique.





A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
evaneos terra darwin

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN