Cigarette électronique: un décès et plusieurs malades ont été déclarés

La cigarette électronique serait-elle réellement dangereuse pour la santé? C'est en tout cas ce que les autorités américaines cherchent à prouver depuis qu'un décès et 215 hospitalisations soient survenu(e)s chez des patients, tous adeptes du vapotage.


Ce sont pas moins de 215 hospitalisations qui pourraient être attribuées à la e-cigarette. ©vchal

Un décès et 215 hospitalisations du(e)s à un syndrome de détresse respiratoire aigüe ont été déclaré(e)s dans 25 États américains entre le 28 juin et le 22 août 2019. Les patients souffraient de toux sévère, de difficultés à respirer, d'essoufflement, d'un niveau d'oxygène dans le sang insuffisant, d'une faible pression sanguine et, dans certains cas, de troubles gastro-intestinaux. Les premiers éléments de l'enquête épidémiologique conduite par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américain (CDC) révèlent, le 22 août, que tous les patients avaient comme point commun, l'utilisation de la cigarette électronique. Selon Ngozi Ezike, directrice du département de la santé de l’Illinois, cela montre que « les cigarettes électroniques et le vapotage ne sont pas sans danger ».

Deux adolescents gravement touchés:

Hospitalisé à l'hôpital universitaire de Pennsylvanie, Kevin Boclair, 19 ans, a vu son état de santé se dégrader subitement ces dernières semaines (fortes toux, crises de vomissement...) Accro à la e-cigarette, cet étudiant à l'université de Bloomsburg avait eu une première alerte il y a plusieurs mois et avait cessé de vapoter, avant de replonger récemment. Aujourd'hui il attend une greffe de ses deux poumons pour espérer survivre.

Dans un cas très similaire: une adolescente de l'Utah: Maddie Nelson, 18 ans s’était elle aussi retrouvée à l’hôpital au mois de juillet dernier, visiblement atteinte d’une très grave maladie pulmonaire qu’elle impute à son vapotage.

Tout comme Kevin, la jeune femme est adepte de la cigarette électronique depuis maintenant trois années. Maddie s’est rendue aux urgences après avoir ressenti de très violentes douleurs au niveau du dos. Fatiguée, atteinte de fièvre et respirant parfois avec de graves difficultés, la jeune femme ne se sentait pas bien au point de devoir se rendre à l’hôpital. “Ma température était si haute que mon cerveau ne fonctionnait plus du tout.” a-t-elle exprimé sur les réseaux sociaux, ajoutant être restée quatre nuits à l’hôpital. Toutefois, elle ne s’imaginait pas que son calvaire ne faisait que commencer.

Placée dans un coma artificiel (dont elle est sortie depuis), Maddie subit alors plusieurs examens. Les résultats eux, étaient sans appel. Selon le corps médical, les poumons de la jeune femme sont gravement touchés au point qu’elle souffre très clairement d’une pneumonie à éosinophiles aiguë. S’il est impossible d’affirmer que le vapotage de Maddie est responsable de cette maladie, les médecins eux, ont émis de forts doutes. A ce jour, les autorités ignorent encore les substances ou marques potentiellement impliquées mais les CDC travaillent conjointement avec les services de santé de l’État afin de déterminer la cause exacte de ces maladies étranges et l'implication de la e-cigarette dans ces multiples cas. Au travers d'un dernier rapport publié en juillet, l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime qu'elle est «incontestablement novice» et qu'elle «ne devrait pas être promue comme une aide au sevrage». Pour l'heure, l'affaire est à suivre.


A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN