Centrales nucléaires françaises: Toujours pas aux normes post-Fukushima

Huit ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la France n'a toujours pas saisi l'importance capitale de renforcer ses centrales nucléaires. Malgré les recommandations adressées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), plusieurs centrales françaises, notamment les quatre situées dans la vallée du Rhône, ne sont toujours pas préparées à affronter d'éventuelles catastrophes.

La centrale nucléaire du Tricastin est la troisième centrale la plus âgée du parc nucléaire français. Crédit photo : Pack-Shot

Le gendarme du nucléaire a accordé un délai supplémentaire de deux ans à EDF le mois dernier, afin que la compagnie puisse équiper tous ces réacteurs de "diesels d'ultime secours ". Entendez par là, un groupe électrogène de secours, qui en cas de panne d'électricité prendrait le relai pour éviter l'arrêt du système de refroidissement des centrales. Un arrêt qui provoquerait la fusion des réacteurs comme ce fut le cas dans la centrale japonaise. Pour rappel, ces installations devaient être opérationnelles sur les 56 réacteurs en France, et ce avant 2018.


À la suite de contrôles complémentaires de sûreté menés après l'accident au Japon, l'Autorité de sûreté nucléaire avait estimé que les centrales nucléaires françaises étaient à même de continuer à tourner, mais qu'un "renforcement significatif des marges de sûreté " devait être fait, afin que les centrales soient armées, au cas où des événements malheureux viendraient à se produire (séismes, inondations, tempêtes).


Pour Etienne Dutheil, directeur du parc nucléaire d'EDF "le retour d'expérience de Fukushima a conduit à un programme de travaux très important sur les installations nucléaires, avec beaucoup de chantiers menés en parallèle sur l'ensemble des sites. Ce programme est en bonne voie. La première phase est achevée et les suivantes sont en cours de réalisation ".


En réalité, seule une " force d’action rapide nucléaire " est aujourd'hui fonctionnel. L'équipe se compose de 300 personnes capables d’intervenir en un temps record et répartie dans quatre bases: Vienne, Loiret, Ain et Seine-Maritime.

EDF a précisé que le déploiement de cette force spéciale a nécessité une série d'aménagements dans les différentes centrales.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne