Canada : les pires inondations depuis un demi-siècle, deux ans après le précédent record

Plus de 10.000 personnes ont été évacuées dans l'est du Canada ces derniers jours en raison des crues printanières qui ont dépassé les niveaux records de 2017, ont indiqué lundi les autorités.


Les inondations actuelles rappellent celles de 2017, ici à Gatineau. Crédit photo : Paul McKinnon / Shuttertsock

Dans la ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, à l'ouest de Montréal, plus de 6.000 personnes ont été évacuées ce weekend. La ministre québécoise de la Sécurité publique Geneviève Guilbault s’est voulue rassurante :"la situation se stabilise" a-t-elle annoncé, hier, le lundi 29 avril. La population avait dû être sauvée d'urgence à la suite de la rupture d’une digue végétale protégeant la ville de Saint-Marthe-sur-le-Lac, au bord du lac des Deux-Montagnes, à quelques dizaines de kilomètres de Montréal, samedi soir. Cette rupture a entraîné une montée subite des eaux, parfois de 1,5 mètre.

Une septuagénaire dont le véhicule est tombé dans un cours d'eau près d’Ottawa, la capitale, est la seule victime à déplorer, dans ces immenses inondations.


Le Québec, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick, tous sur la côte Est du Canada, sont les plus affectés. Notamment le Québec où plus de 10 000 personnes ont déjà été évacuées depuis le début des crues. Plusieurs centaines de policiers, pompiers et aides civiles ont évacué près de 2600 maisons depuis samedi soir. D'autres évacuations étaient toujours en cours dimanche matin, a expliqué un porte-parole de la Sûreté du Québec.

Ces chiffres sont deux fois plus élevés que lors des crues de 2017, qui étaient les pires depuis un demi-siècle.

Par ailleurs, quelques milliers de militaires ont été déployés dans les trois provinces en appui des autorités civiles. Après plusieurs jours critiques, la météo s’annonce plus clémente dans les prochains jours, mais les sinistrés devront être patients, car la décrue est toujours très lente. "L'abaissement des niveaux d'eau partout au Québec risque d'être très lent, c'est important d'en être conscient et de se préparer", a rappelé la ministre Geneviève Guilbault. Par ailleurs, beaucoup des sinistrés sont inquiets pour leurs logements, qui ont subi de lourds dégâts matériels.


Le Premier ministre Justin Trudeau, sur le terrain pour constater les dégâts près d'Ottawa, a soutenu, dimanche que ces inondations de plus en plus répétées, obligeaient le gouvernement à agir toujours plus pour combattre le dérèglement climatique.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne