Cambodge: Fin des balades à dos d'éléphant pour les touristes d'Angkor Vat

C'est très certainement l'une des activités touristiques les plus décriées dans le monde: la balade à dos d'éléphant. Accusée de participer et d'encourager la maltraitance du plus gros mammifère terrestre encore présent sur la planète, elle reste pourtant autorisée dans certains pays asiatiques. Récemment, le collectif chargé de cette animation saugrenue, au temple mythique d'Angkor Vat au Cambodge, a pris une mesure radicale. La pratique sera tout simplement interdite sur le site d'ici 2020.


Les éléphants font partie des espèces les plus menacées sur la planète. Crédit photo: Olena Tur

Ils sont encore 14 éléphants à transporter quotidiennement, presque machinalement, des centaines de touristes armés de leurs appareils photo, au coeur du temple d'Angkor Vat au Cambodge.


Cette pratique d'un autre temps, toujours en vogue dans plusieurs pays asiatiques, fait de nombreux émules chaque année. Des milliers de touristes, friands d'un dépaysement à toute épreuve, n'hésitent pas une seconde à payer plusieurs dizaines d'euros pour monter sur le dos du plus gros mammifère terrestre encore vivant. Qu'importe la douleur et la fatigue endurées par ces animaux autrefois vénérés.


Une situation dramatique que les défenseurs de la cause animale n'hésitent plus à dénoncer. Face aux nombreuses mobilisations citoyennes pour la protection des espèces menacées, le collectif responsable des visites à dos d'éléphant du temple d'Angkor Vat, au Cambodge, a annoncé récemment que la pratique serait interdite sur le site d'ici 2020.


"Notre association prévoit de mettre fin à l’utilisation des éléphants pour transporter les touristes. Ils pourront toujours regarder les éléphants et les prendre en photo dans notre centre de conservation et d’élevage. Nous voulons que les éléphants vivent de la manière la plus naturelle possible" explique Oan Kiry, le directeur du comité qui a pris la décision.


Dans un an, les 14 pachydermes rejoindront une réserve protégée et pourront ainsi jouir d'une certaine liberté après tant d'années de calvaire. Selon les experts, il ne resterait plus que 500 éléphants à l'état sauvage sur l'ensemble du pays.



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne