Brésil: des milliers de femmes autochtones dans les rues pour protester contre Jair Bolsonaro

Mis à jour : 4 sept. 2019

Ce mardi, elles étaient plus de 3000 femmes de différentes tribus autochtones du Brésil à manifester dans les rues de Brasilia, la capitale du pays. Un seul objectif: dénoncer la "politique génocidaire" du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Déjà à l'origine de nombreuses mesures encourageant la déforestation, ce dernier envisage désormais de réautoriser l'exploration minière dans les terres indigènes.


Manifestation des femmes autochtones du Brésil en janvier 2019. Crédit photo: Paralaxis

Plus de 3000 femmes s'étaient donné rendez-vous il y a quelques jours pour manifester ce mardi dans les rues de la capitale Brasilia. Originaires de plusieurs communautés autochtones du Brésil, elles entendaient protester contre les nouveaux projets du président Jair Bolsonaro.


Élu en janvier 2019 grâce au soutien du lobby de l'agrobusiness, ce dernier continue de défrayer la chronique. Il a récemment fait savoir son intention de réautoriser l'exploration minière sur les territoires indigènes.


"Ils sont en train de déclarer la guerre aux peuples indigènes. Nous n'acceptons pas les politiques génocidaires du gouvernement, nous allons empêcher que le sang de notre peuple soit à nouveau versé", criaient certains manifestants.


"Bolsonaro veut en finir avec nos terres, nos ethnies. Nous voulons que nos terres soient bien délimitées. Notre territoire est régulièrement envahi par des braconniers ou des orpailleurs", a précisé une étudiante de 22 ans à nos confrères de l'AFP.


De son côté, le président brésilien très controversé se défend de toute mauvaise intention, et ce malgré les chiffres criants de la déforestation en Amazonie. Selon ce dernier, cette nouvelle réforme du Code minier devrait permettre "d'intégrer les indigènes à la société", sans les laisser "confinés comme dans un zoo".


Une vision pour le moins minimaliste qui rencontre une opposition de taille au Brésil. Ce mercredi elles étaient plus de 100 000 femmes à protester à Brasilia contre la disparition des terres indigènes, à l'occasion de la traditionnelle "Marche des marguerites".



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne