Brésil: c'est définitivement non pour Total et ses forages en Amazonie

C'est une de ces nouvelles qui redonnent un tant soit peu d'espoir aux citoyens impliqués dans la protection de la nature et de la biodiversité du monde. Alors que le gouvernement brésilien avait rejeté le 7 décembre dernier le projet d'exploitation d'une partie de l'Amazone par le géant pétrolier français Total, ce dernier avait immédiatement réagi en portant l'affaire en appel. Ce 27 décembre au soir, l'agence environnementale brésilienne (Ibama) a confirmé sa décision, émise quelques semaines plus tôt. Total est désormais en grande difficulté dans le pays.

Action devant le siège de Total pour protéger le récif de l’Amazone des projets du pétrolier dans la région.

Il ne se passe pas une semaine sans que la multinationale de l'énergie ne fasse la une des titres de presse. Fort heureusement pour les lecteurs, ce n'est pas toujours pour annoncer de mauvaises nouvelles. Jeudi dernier, le gouvernement brésilien a donné un "non" définitif à Total concernant ses permis d'exploitation pour de futurs forages. C'est une véritable avancée dans le monde de l'écologie.


Manifestations. Crédit photo: Greenpeace

Vous n'êtes pas censés ignorer qu'une partie du fleuve et notamment un récif corallien, récemment découvert, étaient directement menacés par ces exploitations. De plus, comme l'avait précisé Edina Ifticène, chargée de campagne Océans à Greenpeace France, "c'est une excellente nouvelle pour les 2 millions de personnes qui se sont mobilisées à nos côtés". Rappelons que des problèmes ont rapidement été soulevés concernant ces exploitations puisque l'agence avait signalé une incapacité de l'entreprise à assurer la "sécurité technique et opérationnelle" des sites afin que les répercussions sur la biodiversité et les populations autochtones locales restent minimes.


Toutefois, la joie pourrait être de courte durée. Malgré les conséquences financières importantes pour le géant pétrolier Total, le nouveau président brésilien, très controversé et allié inconditionnel des industries de l'agrobusiness, entrera en fonction ce 1er janvier 2019. Au vu de ses déclarations sulfureuses, l'Amazonie pourrait être plus que jamais menacée dans les années à venir.





A partir de

4,95€

UNE_NUMERO6_TERRADARWIN.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN