Biodiversité: plus d'un quart des espèces françaises menacées...

Difficile de faire plus parlant. Les scientifiques du monde entier ont d'ores et déjà déclaré que la sixième extinction de masse de la biodiversité était en marche. Plus d'un quart des espèces présentes sur le territoire métropolitain et ultramarin français sont menacées de disparition. Retour sur l'édition 2018 des "chiffres-clés de la biodiversité".

La population de lynx Boréal dans le Jura stagne mais reste toujours menacée. Crédit photo: Quentin

Récemment, le Commissariat général au développement durable, l’Agence française pour la biodiversité et l’Observatoire national de la biodiversité ont publié un rapport particulièrement alarmant en ce qui concerne les espèces de notre territoire. Le cachalot, le lynx boréal ou encore le mouflon d’Arménie font partie de ces espèces présentes en France depuis des siècles, mais qui risquent de disparaître dans les années à venir.


Au total, pas moins d'un quart, à savoir 26%, de la biodiversité française est menacée d'extinction. Malheureusement, rien ne semble altérer la vision proconsumériste de notre gouvernement, au point de sacrifier des êtres vivants qui pour certains sont endémiques (qu'on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde).


Avec ses territoires ultramarins, la France abrite environ 10% de la biodiversité mondiale. Autrement dit, le rôle que nous jouerons dans l'avenir de ces espèces aura un poids énorme sur la préservation et la protection de la faune et de la flore sur l'ensemble de la planète.


Certains représentants du règne animal sont particulièrement touchés. C'est notamment le cas des oiseaux. En moyenne, leur population a diminué de 30% tout habitat confondu. Les chauve-souris par exemple ont perdu 33% de leurs représentants en moins de 30 ans. À cette vitesse, il ne devrait pas rester grand-chose des espèces volantes en 2050.


À noter que la "réimplantation" de certains mammifères prédateurs progresse. C'est notamment le cas du loup qui voit son territoire s'agrandir de 3%. C'est clair... Pas de quoi sauter au plafond. D'autant plus que ces évolutions de territoire ne garantissent en rien la pérennité de ces espèces, toujours autant menacées.


Les raisons de la disparition de notre biodiversité sont aujourd'hui connues de tous: la destruction des habitats naturels, le réchauffement climatique, la pollution lumineuse, la raréfaction de leur régime alimentaire et j'en passe.


L'avenir de nos animaux et de nos fleurs s'écrit aujourd'hui en pointillé...










A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne